Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au début était le Blog ...

Jusqu'au 3 juin: Concours de la plus belle histoire courte

31 Mai 2007, 12:00pm

Publié par Naim

ecriture-et-art.gif
    Suite au succès du billet consacré aux histoires courtes, les professeurs de la filière des études françaises ont apprécié l'idée et ont estimé qu'il fallait faire un concours de la plus belle de ces histoires, avec des prix (symboliques) à préciser par la suite. Et comme n'ayant pas compris ou respecté les consignes, plusieurs étudiants ont posté des histoires "hors sujet". Pour donner une chance complète à tous, l'exercice est ré-ouvert. Vous pouvez donc poster vos histoires (ou bien les reposter en les améliorant ) MAIS en respectant scrupuleusement les critères suivants:

-L'histoire doit contenir ou suggérer un récit.
-L'histoire doit contenir dix (10) mots au maximum.
-L'histoire ne doit pas être sous forme de proverbes ou expressions proverbiales.
-Le sujet est libre.
-Le commentaire posté ne doit comporter que l'histoire suggérée et un titre éventuel.
-Plusieurs posts sont possibles.
-Le jury sera sensible à: l'originalité, la force, le style et l'imagination (relire attentivement le billet sur Ernest Hemingway
).
Pour vous départager, un jury sera constitué des professeurs universitaires
Ali Rahali, El Mustafa Lemghari, Omar Azeroual et Rachid Naim. Le jury va choisir quelques histoires selon les critères précités. Bonne chance à tous et à vos plumes!

    P.S: pour des raisons logistiques, ce concours est ouvert exclusivement aux étudiants de la filière.

Voir les commentaires

Google Earth is still censored in the Kingdom of Morocco!

30 Mai 2007, 18:00pm

Publié par Naim

censorship-map-morocco.jpg     Voir ce billet en français
    This is a call, posted by a fellow blogger in Motic, to stop the Maroc Telecom's censorship of Google Earth:

    I invite all the bloggers that believe in freedom on earth to publish this post as is on their blogs.
    Maroc Telecom and Vivendi continue to block access to Google Earth for moroccan internet users for no reason. The censorship of Google Earth started in august 2006 and never stopped as of today. Morocco is the only country in the world to do that. I invite freedom and human rights defenders and the journalists all over the world to make this known to everybody! Inform the world about this absurd censorship that lasts for almost a year now and that is aimed only at Moroccans.
    Ask the moroccan government, Maroc Telecom and Vivendi (who controls Maroc Telecom) for official statements about this matter.
 

Voir les commentaires

Google Earth est toujours censuré au Maroc!

30 Mai 2007, 16:45pm

Publié par Naim

Google-Earth-censored-Morocco.jpg
      See this post in english.  
    Comme nous l'avons annoncé à maintes reprises sur cet espace, le logiciel
Google Earth est toujours bloqué au Royaume par Maroc Telecom depuis août 2006! Google Earth est cependant accessible chez les autres fournisseurs d'accès à internet (Wana et Meditel). Aujourd'hui, suite à l'appel lancé par un collègue blogueur, j'emboîte le pas et j'appelle solennellement tous les responsables à cesser ces actes de censure gratuite et incompréhensible. J'appelle également la presse, les blogueurs du Maroc et du monde entier à répercuter cet appel qui vise la fin de toutes les censures:

    Maroc Telecom et Vivendi continuent de bloquer l'accès à Google Earth aux internautes marocains sans raison. La censure de Google Earth a commencé au mois d'août 2006 et continue jusqu'à aujourd'hui. Le Maroc est le seul pays au monde à le faire. J'invite les organisations de défense des droits de l'Homme et les journalistes du monde entier à mener une campagne pour informer le monde relativement à cette aberration qui dure depuis bientôt un an!

 

    Demandez des explications officielles au gouvernement marocain, à Maroc Telecom et à Vivendi (qui contrôle Maroc Telecom).

 

 
 

Voir les commentaires

Youtube est revenu. Vive la Blogosphère marocaine !

30 Mai 2007, 07:00am

Publié par Naim

internet-vue-monde-Maroc.jpg
    Youtube est revenu. Avec un engagement total, sans précédent, la blogosphère marocaine a démontré, une fois encore, sa véritable force citoyenne. Une force civile qui agit d'une manière organisée et solidaire. Face à cette censure stupide de Youtube, elle s'est montrée rapide, efficace et totalement unanime à refuser la censure dans toutes ses formes.
    Mais ce succès doit nous inciter davantage à la vigilance, car, nous l'avons vu, les vieux réflexes rétrogrades et paternalistes sont toujours là. Quelques uns, par excès de zèle ou de peur, essaieront encore de censurer nos pensées et contrôler nos goûts. Ils viseront sans cesse Internet, cette grande fenêtre sur le monde. D'ailleurs, une des applications majeures de la toile mondiale, Google Earth, est toujours censurée. L'accès à partir du Royaume du Maroc ne se fait que par intermittence. Preuve, peut être, que le filtre appliqué par Maroc Telecom n'est pas efficace. On le voit, il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin. Il faut encore militer pour la levée de
la censure sur cette application et les autres sites interdits.
    Donc, pour le retour de Youtube, congratulons-nous mais soyons toujours aux aguets, citoyens!

Voir les commentaires

Palmarès surprise au Festival de Cannes!

27 Mai 2007, 20:20pm

Publié par Naim

la-palme-dor-cannes.jpgLe Festival de Cannes vient d'être clôturé, il y a quelques minutes. L'édition 2007, une des meilleures depuis longtemps, a donné le palmarès suivant:


Palme d’Or

4 Mois, 3 Semaines Et 2 Jours de Cristian Mungiu (Roumanie)

Grand Prix

La Forêt De Mogari de Naomi Kawase (Japon)

Prix du 60ème Anniversaire

Gus Van Sant pour sa carrière et pour Paranoïd Park (Etats-Unis)

Prix d’interprétation féminine

Do-yeon Jeon dans Secret Sunshine de Lee Chang-dong (Corée du Sud)

Prix du meilleur scénario

De L'Autre Côté de Fatih Akin (Allemagne)

Prix de la mise en scène

Le Scaphandre Et Le Papillon de Julian Schnabel (France)

Prix d’interprétation masculine

Konstantin Lavronenko dans Le Bannissement de Andrei Zviaguintsev (Russie)

Prix du jury

Ex-aequo Persepolis de Marjane Satrapi & Vincent Paronnaud (France) et Lumière Silencieuse de Carlos Reygadas (Mexique)

Caméra D’or

Les Méduses de Etgar Keret et Shira Geffen (présenté à la Semaine de la critique)

Mention spéciale : Control d'Anton Corbijn (présenté à la Quinzaine des réalisateurs)

Palme d’or du court-métrage

Ver Lovver d’Elisa Miller (Mexique)

Mention spéciale court-métrage

Ahma d’Anthony Chen & Run de March Albiston

Une des premières remarques, à chaud, sur ce palmarès-surprise: aucun des grands réalisateurs présents (Emir Kusturica, les frères Coen, Quentin Tarantino ou Wong Kar-wai ) etc.) n'y figure. Et ce malgré le grand cru de leurs créations: le film des frères Coen, par exemple, No Country for Old Men, figurait toujours comme le favori à la course de la Palme d'Or.

 

Voir les commentaires

Hommage à Malika El-Fassi, la femme de l'Indépendance

27 Mai 2007, 09:00am

Publié par Naim


Malika-el-fassi.jpg
    Je tiens ici à réparer un grave oubli: Malika El Fassi, l'unique femme signataire du manifeste de l'indépendance du Maroc est décédée, dans un relatif anonymat, le 12 mai dernier. Quelques organes de presse en ont parlé, mais presque rien dans la blogosphère marocaine. Un post du blog de Lady Zee a cependant a réussi dernièrement à évoquer sa mémoire, m'inspirant pour ce petit billet. Mme El Fassi était également la première journaliste marocaine puisqu'elle a
écrit, à l'âge de 15 ans, des articles sous le pseudonyme "El Fatate", parus dans "Majellate El Maghrib" et "Rissalate El Maghrib", puis dans le journal Al Alam dès 1934.
    Selon la MAP, elle compte également à son actif des pièces de théâtre et quelques romans, dont "La Victime". La défunte était connue également pour son militantisme social et éducatif, notamment dans le domaine de la lutte contre l'analphabétisme. La seule signature féminine en bas du manifeste du 11 janvier 1944 restera à jamais comme la pionnière du mouvement d'émancipation de la femme au Maroc. Aux jeunes Marocaines de pérpétuer et consolider ce mouvement.

Voir les commentaires

Une censure de trop au Royaume du Maroc!

26 Mai 2007, 16:44pm

Publié par Naim

censure-images-maroc.jpg
    Vous avez sans doute remarqué que depuis deux ou trois jours que la vidéo de Nass El Ghiwane insérée dans ce billet ne fonctionne plus. Ne cherchez pas d'explications techniques lointaines. Le site Youtube est tout simplement censuré au Maroc par Maroc Telecom, filiale de la multinationale Vivendi! Vous avez très bien lu: on censure encore au Maroc. L'excellent blog d'un collègue le signale également avec de plus amples détails. Le site de Youtube s'ajoute ainsi à la longue liste de sites censurés par Maroc Telecom, partiellement ou intégralement (indépendantistes, islamistes) ou encore de certains logiciels comme Google Earth, un des logiciels éducatifs les plus divertissants.
    Qu'est ce qui se passe au Royaume? Qui censure et pourquoi? Et que font la justice et la société civile? Après ces dérives constatées qui appartiennent à une autre époque, nul ne peut garder le silence. Nous devons demander des comptes et exiger des réparations, voire les démissions des responsables de cette censure, car, et je tiens à le signaler, cette censure est complètement illégale parce qu'elle ne se base sur aucune décision de justice. A vous de voir!

Voir les commentaires

Al-Hal (Transes), film culte pour un groupe-mythe

21 Mai 2007, 09:00am

Publié par Naim

     Comme promis dans le billet sur la présence marocaine au Festival de Cannes, je vous présente un film-documentaire Transes (Al-Hal) d'Ahmed Al-Maanouni. Ce film réalisé en 1981 raconte, sur un ton libre et joyeux, l'histoire de la formation musicale Nass El-Ghiwane. Ce film culte, présenté par Martin Scorsese dans Cannes Classics à la 60ème édition du Festival de Cannes, offre au spectateur de véritables perles de nostalgie: revoir quelques rares enregistrements du mythique Boujemâa dit Boujemiî, ressentir la jeunesse pétillante de Larbi Batma et sa complicité drôle avec Omar Sayed ou encore l'émotion sincère du groupe et du public à l'écoute de la chanson hommage à Boujemiî.

    Mais l'un des instants magiques que nous offre Al-Hal est sans aucun doute la naissance, "en direct", de chansons du répertoire Ghiwani. La caméra d'Al-Maanouni nous transforme en spectateurs privilégiés assistant aux discussions spontanées de L. Batma et d'O. Sayed, nous dévoilant cet acte de création à la fois majestueux et unique.

Voir les commentaires

Le Royaume du Maroc perd un de ses grands hommes

21 Mai 2007, 02:00am

Publié par Naim

Driss-Benzekri.jpg
    Driss Benzekri, l'ex-prisonnier politique, et l'artisan-président de l'instance Equité et Réconciliation vient de s'éteindre suite à sa longue lutte contre le cancer. Cet homme a passé 17 ans de sa vie dans les prisons du Royaume sous le roi Hassan II. Son retour sur la scène publique et politique n'était jamais animé par un sentiment de vengeance. Bien au contraire, la réconciliation constituait pour lui un des chemins que doit prendre le Maroc du 21ème siècle. Son travail courageux au sein de l'instance précitée peut en témoigner. Il faut également noter que ssi Benzekri était
secrétaire général du Conseil Consultatif des Droits de l'homme.
    Un grand homme, digne et sincère, est décédé.
Mes sincères condoléances à sa famille et à tous les épris de la liberté.

Voir les commentaires

Un film marocain au festival de Cannes!

20 Mai 2007, 20:00pm

Publié par Naim

Nass-el-ghiwane-Al-Hal-Transes.jpg    Même avec l'euphorie que connait le cinéma marocain ces dernières années, aucun film marocain n'a encore eu le privilège d'être retenu en sélection officielle au festival de Cannes, le plus grand des festivals internationaux. Cette année, le Maroc devra encore attendre. Cependant, ce mardi 22 mai, la présence marocaine sur les écrans cannois sera prestigieuse grâce à la projection de Transes (Al-Hal), le film d'Ahmed Al-Maanouni qui date de 1981. Le film est choisi par le célèbre réalisateur américain Martin Scorsese dans la section Cannes Classics.
    Cette projection marque également la naissance de
la World Cinema Foundation, une association née sur une idée de Martin Scorsese lui-même, et qui se donne comme objectif d’aider financièrement la préservation, la restauration et la diffusion des films des pays du monde entier, en particulier du cinéma d’Afrique, d’Amérique Latine, d’Asie et d’Europe centrale. Al-Hal, le film d'Al-Maanouni retrace une partie du parcours artistique du groupe mythique, Nass El Ghiwane, considéré par M. Scorsese comme les Rolling Stones de l'Afrique. Rendez-vous demain avec un autre billet consacré à ce film accompagné d'un petit extrait.

Voir les commentaires

1 2 > >>