Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au début était le Blog ...

Hommage à Malika El-Fassi, la femme de l'Indépendance

27 Mai 2007, 09:00am

Publié par Naim


Malika-el-fassi.jpg
    Je tiens ici à réparer un grave oubli: Malika El Fassi, l'unique femme signataire du manifeste de l'indépendance du Maroc est décédée, dans un relatif anonymat, le 12 mai dernier. Quelques organes de presse en ont parlé, mais presque rien dans la blogosphère marocaine. Un post du blog de Lady Zee a cependant a réussi dernièrement à évoquer sa mémoire, m'inspirant pour ce petit billet. Mme El Fassi était également la première journaliste marocaine puisqu'elle a
écrit, à l'âge de 15 ans, des articles sous le pseudonyme "El Fatate", parus dans "Majellate El Maghrib" et "Rissalate El Maghrib", puis dans le journal Al Alam dès 1934.
    Selon la MAP, elle compte également à son actif des pièces de théâtre et quelques romans, dont "La Victime". La défunte était connue également pour son militantisme social et éducatif, notamment dans le domaine de la lutte contre l'analphabétisme. La seule signature féminine en bas du manifeste du 11 janvier 1944 restera à jamais comme la pionnière du mouvement d'émancipation de la femme au Maroc. Aux jeunes Marocaines de pérpétuer et consolider ce mouvement.
Commenter cet article
N
Merci de votre passage M. El Hammouni et mes sincères condoléances.La blogosphère marocaine a très peu réagi vu qu'elle a manqué d'informations. La mort de Mme El Fassi a eu une très petite couverture médiatique.Merci Lady Zee pour l'information.Marie-Aude, des femmes de cette trempe, il y en a des centaines de milliers. Il faut juste les médiatiser.A bientôt.
Répondre
E
merci de réagir à cet article. je suis son petit-fils, et je suis déçu que peu d'articles entoure la perte de cette grande dame.Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.
Répondre
L
Merci d'avoir aussi rendu hommage à Malika El Fassi. Femme extraordinaire que j'ai eu la chance de connaître. Dans la lignée de ses femmes avec du talent, sa fille Malika El Fassi, qui a écrit un essai intitulé "Brel et l'ironie", publié récemment chez l'Harmattan.
Répondre
N
Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons.
Répondre
N
sltTon Espace fleurit de jour en jour... merci pour les informations!
Répondre
M
C'est vrai qu'on a très peu parlé d'elle. Je l'ai découverte grâce à ton blog et quelques autres qui la mentionnaient.

Je vois souvent des femmes impressionantes au Maroc, mais toujours moins connues que des hommes...

Merci pour ton passage sur mon blog :)
Répondre