Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au début était le Blog ...

Les Marocains grillent 14 milliards cigarettes par an !

27 Novembre 2007, 14:00pm

Publié par Naim

tabac-danger-maroc-.jpg

     C'est un secret de polichinelle: les Marocains fument beaucoup. Trop. Mais ces chiffres astronomiques font frissonner. Ils fument environ 14,4 milliards de cigarettes par an. Le Royaume du Maroc se classe même parmi les cinq premiers pays qui consomment le plus de tabac au monde. Altadis, le fabriquant espagnol cigarettes qui possède le monopole de ce commerce au Maroc, se frotte naturellement les mains et se félicite de cette "évolution positive". Altadis confirme ainsi "les bons résultats enregistrés au premier semestre". On le voit, le chiffre d'affaires du cigarettier espagnol augmente encore et encore. Les cancers des Marocains également. 
    Mais que fait donc l'Etat? Entre l'obligation morale de sauver la vie de ses citoyens et les 7 milliards de dirhams de taxes qui reviennent au Trésor, le gouvernement devra trancher et s'inscrire sérieusement dans la logique mondiale de la lutte contre le tabac. Rappelons que le Royaume
a signé la convention cadre de lutte anti-tabac (CCLAT) en 2003, mais ne l'a pas encore ratifiée! En plus des campagnes actuelles, timides et frileuses, contre le tabagisme, l'Etat devra concentrer ses efforts sur les jeunes, la catégorie sociale la plus touchée par ce fléau. Le Maroc doit obliger également Altadis à alléger ses cigarettes en teneur en goudrons et nicotine, principal agent de dépendance chez les fumeurs. Il devra veiller, enfin devons-nous dire, à l'application de l'interdiction de fumer dans les lieux publics dont les cafés et restaurants, souvent infestés de fumée au Maroc, et constituant la principale source du tabagisme passif. A bon entendeur...

Voir les commentaires

Expo 2012, encore un échec pour le Maroc

27 Novembre 2007, 00:15am

Publié par Naim

ManRay-Tears-larmes-1932.jpg    C'est finalement la ville sud-coréenne de Yeosu qui a été choisie pour accueillir l'Exposition internationale de 2012. Au premier tour de scrutin, Yeosu a recueilli 68 voix, Tanger 59 et Wroclaw 13, a annoncé le président du Bureau international des expositions (BIE), Wu Jianmin. La majorité des deux tiers étant nécessaire pour être élu, un second tour a été organisé, et Yeosu a obtenu 77 voix contre 63 à Tanger.
    Soulignant le lobbying de la Corée du Sud ces derniers mois, un délégué africain a résumé toute la situation: "le coeur de beaucoup de délégués battait pour le Maroc, car cela aurait été la première fois qu'une expo aurait été organisée en Afrique, mais le réalisme l'a emporté."

    Une nouvelle fois, le Maroc, pourtant favori, est battu dans une course à l'organisation d'un événement à portée internationale. Après, bien sûr, l'organisation de la coupe du monde 2010, finalement attribuée à l'Afrique du Sud. Au lieu de crier au complot et blâmer les autres, il faut féliciter Yeosu. Tanger a eu un excellent dossier mais les villes sud-coréennes possédent une longue expérience (Séoul a organisé, ne l'oublions pas, les Jeux Olympiques). Face à cet autre revers, il faut sans cesse rappeler que le risque était connu d'avance et que l'échec est toujours une option dans ce genre d'entreprises. Cependant le Royaume du Maroc a clairement besoin d'événements fédérateurs qui peuvent accompagner les grands chantiers de développement commencés il y a quelques années. Les Marocains, certes battus, ne devront pas être abattus. L'Expo 2014 ou une autre coupe du monde peut encore leur tendre les bras.

Photo: Larmes de Man Ray, 1932

Voir les commentaires

Bonne chance Tanger !

26 Novembre 2007, 03:19am

Publié par Naim

    C'est aujourd'hui que le Bureau International des Expositions va désigner la ville qui devra organiser l'Exposition internationale de 2012. Tanger est candidate avec deux autres villes, la polonaise Wroclaw et la sud-coréenne Yeosu. La mobilisation marocaine est totale puisque l'Expo est vue du côté tangérois et marocain comme un chantier qui s'ajoute à la liste des longs chantiers dont regorge actuellement le Royaume. Cette candidature est appuyée par un grand comité d'organisation présidé par Federico Mayor, l'ex-directeur général de l'UNESCO et qui compte parmi ses membres des personnalités illustres comme Boutros Boutros Ghali, l'ex-secrétaire général des Nations Unies. Si Tanger est choisie, elle sera la première ville arabe, musulmane et africaine à organiser une telle exposition. Tout un symbole. et la sudbug_fck

Voir les commentaires

Football: le Maroc reçoit la France au Stade de France !

18 Novembre 2007, 09:00am

Publié par Naim

 
    Le titre est provocateur certes, mais à voir la marée rouge qui animait le Stade de France ce vendredi 16 novembre lors de la belle rencontre France-Maroc, on se croirait à Casablanca. L'ambiance était au rendez-vous. Elle n'était même pas gâchée par les quelques sifflets entendus pendant la Marseillaise, l'hymne national français. L'hymne marocain, quant à lui, était chanté en choeur par le public, acquis à la cause marocaine, et les Gospel Kids, une chorale d'enfants français âgés de 5 à 14 ans venus de Mulhouse et de Strasbourg.
    Comme le montre cette vidéo glanée chez un ami blogueur, le Berceau des hommes libres ( منبت الأحرار ) ainsi chanté et dans cette ambiance de joie et de tolérance, est très impressionnant. L'hymne national marocain n'a jamais été aussi émouvant. Un beau moment.
ti_bug_fck

Voir les commentaires

Le plus grand Méchoui du monde à Safi ce weekend !

15 Novembre 2007, 00:30am

Publié par Naim

plus-grand-mechoui-du-monde-a-Safi.jpg

 

    Après la grande manifestation réussie du "Grand Tagine de Safi", en 1999, la station balnéaire Sidi Bouzid organisera cet évènement dans le but est la promotion de la ville de Safi et du savoir-faire culinaire ainsi faire connaître à l'échelle nationale et internationale ces jeunes artistes talentueux safiots. En effet, la ville de Safi aspire à entrer, une nouvelle fois, par le biais de cet événement, dans le livre Guinness des records.
    Le plus grand méchoui "Dromadaire à la broche" sera réalisé par le maître rôtisseur Christian Falco, Français, conseiller culinaire, 6 fois cité au "Guinness Book Of Records". Le dromadaire (3ans, 550 kg ) à la broche sera son 7e record mondial et son 1er au Maroc. Le maître rôtisseur se chargera de rôtir selon la formule traditionnelle du méchoui à la broche sur les braises d'un feu de bois (une tonne et demie de bois d'olivier). La durée de cuisson variera de 12 à 15 heures. Pendant la cuisson, des festivités seront organisées avec la participation de plusieurs troupes folkloriques locales et groupes de chanteurs. Les organisateurs prévoient la présence d'une commission artistique représentant le livre Guinness pour inscrire cet événement dans ce livre des records.
    Autre évènement, une journée plein air au "village du poisson", le Maître Rôtisseur Christian Falco cuisinera un grand poisson à la broche de 70 kg et une Paella géante. Le but de ce second évènement est la revalorisation de ce site (le village du poisson) qui a été œuvré par l'INDH, est convoité tant par les nationaux que les étrangers, toutes souches confondues.
    El Mehdi Slaoui, un des jeunes travaillant dans le secteur de la restauration à Safi à l'origine de cette initiative, a affirmé que cet événement a pour objectif de "consacrer Safi ville des records et de contribuer à l'activité touristique de la ville, une façade touristique prometteuse" du Maroc. Cette initiative vise, également, a précise M. Slaoui, la promotion de l'excellente gastronomie de Safi et l'aplanissement du terrain pour le lancement d'initiatives similaires.

                                                                                                                            De la Map.

Voir les commentaires

Safi fête le cinéma européen pendant 10 jours !

10 Novembre 2007, 14:00pm

Publié par Naim

17-semaine-du-film-europeen-Safi.jpeg    Les Safiots souhaitent cette semaine, du mercredi 14 au vendredi 23 novembre à 19h, la bienvenue au cinéma européen. Comme chaque année depuis 17 ans, l'Europe montre en effet la richesse de ses productions cinématographiques les plus récentes au cinéma l'Atlantide.
    Organisée par la Délégation de la Commission européenne, la semaine du film européen est souvent le moyen par lequel les cinéphiles marocains jaugent et jugent la qualité de ce cinéma très diversifié, offrant de temps en temps de vraies perles cinématographiques. Ainsi, après les beaux films Nuovomondo (Golden Door) de l'Italien Emanuele Crialese et Volver de l'Espagnol Pedro Almodovar, programmés l'année passée, le public safiot aura rendez-vous cette année avec la Palme d'Or cannoise 4 mois, 3 semaines et 2 jours du roumain Cristian Mungiu, La Fille coupée en deux le dernier Claude Chabrol, De l'Autre Côté du Turco-allemand Fatih Akin ou encore The Black Book, le dernier opus du Néerlandais Paul Verhooven, le plus hollywoodien des réalisateurs européens, puisqu'il revient en Europe après sa longue série de succès américains: Total Recall, Basic Instinct, Starship Troopers, Hollow Man, etc. 
    Voici le synopsis et le programme détaillé de tous les films projetés lors de ce mini-festival du cinéma européen, tel qu'il a été annoncé dans l'Agenda culturel de Safi.
Mercredi 14 nov
Becoming Jane
 / Grande-Bretagne, USA / Julian Jarrold
Court-métrage : Voyage au bout du Monde

Jeudi 15 nov
La fille coupée en deux
 / France / Claude Chabrol

Vendredi 16 nov
Mio fratello è figlio unico
  (Mon frère est fils unique) / Italie / Daniele Luchetti / Sélection officielle, Cannes 2007

Samedi 17 nov
Fehér tenyér
 (Les paumes blanches) / Hongrie / Szabolcs Hajdu / Sélection officielle, Cannes 2007
Cout-métrage: Illusion

Dimanche 18 nov
O capacete dourado
 (Le casque doré) / Portugal / Jorge Cramez / Sélection officielle, Lucarno 2007
Court-métrage : After shave

Lundi 19 nov
Auf der anderen Seite
 (De l'autre côté) / Turquie / Fatih Akin / Prix du Scénario, Cannes 2007

Mardi 20 nov 
Efter Brylluppet
 (Après le mariage) / Suède / Susanne Bier / Sélection officielle aux Oscars 2007

Mercredi 21 nov
4 Luni, 3 Saptamini Si 2 Zile
 (4 mois, 3 semaines et 2 jours) / Roumanie / Cristian Mungiu / Palme d'Or, Cannes 2007 

Jeudi 22 nov
Nue propriété
/ France, Belgique / Joachim Lafosse / Compétition officielle, Mostra de Venise 2006
Court-métrage: Le dernier cri

Vendredi 23 nov
Zwartboek
 (Le livre noir) / Belgique, Grande-Bretagne, Allemagne / Paul Verhoeven /  Compétition officielle, Mostra de Venise 2006.

    Bonnes projections et bon spectacle.

Voir les commentaires

Juan Carlos visite Sebta et Melillia, les plus vieux bastions du colonialisme!

5 Novembre 2007, 16:00pm

Publié par Naim

carte-map-colonisation-espagnole-de-ceuta-melilla-et-les-iles.jpg

    Contre toute attente, vu l'excellence des relations maroco-espagnoles, le roi espagnol Juan Carlos commence aujourd'hui une visite officielle de Ceuta et Melilla, deux villes situées au nord du Maroc et occupées par l'Espagne depuis cinq siècles. C'est la première fois que l'actuel roi d'Espagne y met les pieds. La dernière visite officielle d’un monarque espagnol remonte à 1927, quand le grand-père de Juan Carlos, Alphonse XIII, s’y était rendu.
    Le timing de ce voyage n'est pas anodin puisque le Royaume du Maroc célèbre ces jours-ci le 32ème anniversaire de la marche verte, évènement symbolique par lequel le Maroc a récupéré son sahara qui était occupé par...l'Espagne. Par ce geste déplacé, cette dernière essaie d'instaurer un fait accompli colonial. A l'approche des élections législatives espagnoles, José Luis Rodriguez Zapatero et son parti socialiste jouent la carte de la fibre nationaliste en obligeant Juan Carlos à effectuer la visite officielle. Voilà une initiative que le Parti populaire n'a jamais réussi à faire, et bien évidemment ne peut jamais critiquer !
    Aussi surprenant que cela puisse paraître, la réaction du Maroc a été, cette fois-ci, très vigoureuse: le rappel de l'ambassadeur à Madrid, et l'envoi de communiqués vifs de la part du gouvernement. Les parlementaires s'y sont mis également puisqu'ils organisent un sit-in devant l'ambassade d'Espagne et une séance plénière sera même consacrée à cette visite. La séance sera marquée par des interventions du Premier ministre, des présidents de groupes parlementaires et des représentants des formations politiques.
    Cependant, soyons réalistes! Si le Royaume du Maroc a plusieurs cartes à jouer (pêche, émigration, liens économiques...), sa marge de manœuvre reste très limitée. Les négociations entre le Maroc et le Polisario sont toujours dans un tunnel et l'Espagne peut encore jouer un rôle. Le Maroc marque donc le coup en attendant d'être en mesure de demander solennellement la libération de Sebta, Melillia et les îles méditerranéennes devant la quatrième Commission des Nations Unies, spécialisée dans les affaires de décolonisation, et pourquoi pas, la Cour Internationale de Justice.

 

Voir les commentaires

A-t-on réellement besoin d'un TGV au Maroc ?

3 Novembre 2007, 12:00pm

Publié par Naim

tgv-maroc-casablanca-tanger.jpg D'autresnti_bug_fck

    C'est l'une des questions qui a circulé le plus auprès des Marocains après l'annonce de ce faramineux contrat. L'humour marocain, très fertile dans ce genre d'occasions, a sorti le vieux dicton: "Pauvre dénudé, de quoi as-tu besoin? D'une bague, mon seigneur!"
    D'aucuns pensent que le Royaume a acheté le Train français à Grande Vitesse pour le prestige de la fameuse phrase: "Premier pays arabe et africain à avoir le TGV..." D'autres pensent que ce genre d'achats est inutile et non prioritaire vu la somme des chantiers qui attendent le Maroc: chômage, état des hôpitaux, délabrement de l'enseignement... Dans le magazine économique Challenges, Pascal Boniface, directeur de l'Institut des Relations Internationales et Stratégiques, estime que le choix du Maroc d'acquérir "son" TGV "n'est pas une lubie mais un pari raisonnable". Il explique que finalement ce gros investissement de la part du Maroc peut se révéler même bénéfique pour sa santé économique, à long terme bien évidemment. Il aura, ajoute le directeur de l'IRIS, "des répercussions concrètes en termes d'emploi et d'aménagement du territoire. Ainsi, le choix de passer au ferroviaire rapide est judicieux aussi bien en termes de modernisation du pays qu'en termes de développement durable."
    Malgré la justesse de ce point de vue strictement économique, on peut toujours se demander si l'Office National des Chemins de Fer ne doit pas d'abord doubler toutes les voies ferroviaires existantes et en construire d'autres avant de se lancer dans le pari TGV. A moins que l'ONCF ne soit capable de réaliser tout cela !

Voir les commentaires