Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au début était le Blog ...

Photographie: Bébé dormant et escaliers bleus

21 Septembre 2011, 00:01am

Publié par Naim

The Sleeping Baby and the Blue Stairs - Bébé dormant et escaliers bleus

      L'appareil photographique en bandoulière, le photographe marche dans les ruelles plusieurs fois centenaires de Chefchaouen, la ville bleue. La foule y est immense et les touristes laissent crépiter leurs flashs à tout va, prenant des clichés tellement ... clichés.

      Fatigué, le photographe cherche des yeux un lieu où s'asseoir et reprendre son souffle. Des escaliers bleus ombragés l'invitent. La première marche est déjà occupée. A sa grande surprise, un bébé s'y affaisse dans un petit siège mobile. Le confort du bébé et son profond sommeil ramènent le photographe à sa propre fatigue...

P.S: Cette photographie est mieux appréciée en grand sur un fond noir.

Voir les commentaires

La Princesse marocaine Aïcha n'est plus!

5 Septembre 2011, 09:00am

Publié par Naim

aicha.jpg

Une fois n'est pas coutume, cet espace parle de princesses! D'une spécialement qui vient de nous quitter définitivement il y a quelques heures: la Princesse Aïcha, fille du Roi Mohammed V et tante paternelle du Roi actuel, Mohammed VI. Née en 1930, elle est surtout connue comme un symbole de la femme marocaine, et ce avant même l'indépendance en 1956.


En dehors de sa longue carrière diplomatique et ses multiples fonctions honoraires, ce blog tient à évoquer la Princesse par un petit événement survenu le 11 avril 1947, et dont l'héroïne n'était autre que Aïcha, jeune princesse de 17 ans. Un geste historique commis, sans doute, intentionnellement et voulu consciemment par son patriarche royal. Ce dernier visitait Tanger lors d'une visite historique censée rappeler au monde entier que la ville internationale de Tanger était Marocaine et devait être rattachée à la mère patrie. Mohammed V y prononça justement le fameux discours dans lequel il appelle, pour la première fois, à l'indépendance du Maroc.

 

Dans un autre discours, historique également et à bien des égards, la Princesse habillée à l'occidentale et exhibant élégamment sa chevelure, donnait au monde entier un visage à la femme marocaine. Un visage moderne loin des clichés folkloriques et des représentations exotiques. Dans son allocution, timide mais révolutionnaire, des mots sonnaient comme un début de soulèvement contre le colonisateur français mais également contre le patriarcat marocain: "Notre sultan, que Dieu le glorifie, attend de toutes les femmes marocaines qu’elles persévèrent dans la voie de l’enseignement. Elles sont le baromètre de notre renaissance". Des mots qui doivent, plus que jamais, être d'actualité.

SAR_La_Princesse_Lalla_AICHA.JPG

Voir les commentaires