Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Safi fait peau neuve...enfin!

Publié le par Naim

Plage-de-safi.jpg

    Est ce que ça sent le renouveau de Safi? Les grands travaux qui viennent de commencer permettent cette question. Renouveau, la ville en a vraiment besoin surtout après la léthargie criminelle dans laquelle des (ir)responsables municipaux l'ont plongée. Un billet de L'Economiste nous explique les détails de cette remise à niveau.

SAFI fait peau neuve. Lancée dans un vaste processus de mise à niveau, la ville est en plein chantier. L’objectif est de rehausser le standing de la ville. Et la phase de métamorphose commence par le réaménagement et l’embellissement des boulevards et principales artères de la cité.

L’enveloppe allouée à ce projet est de 100 millions de DH. Les travaux ont déjà démarré sur boulevard Hassan-II, considéré comme la «colonne vertébrale» de la ville. Cette voie est longue de 13 km.

Le chantier, qui entre dans le cadre d’un vaste programme pluriannuel pour la mise en place des infrastructures de base, devrait s’achever en 2010. La première phase des travaux est actuellement entamée sur 2,2 km pour un montant de 31 millions de DH depuis le carrefour Dar-Si-Aïssa jusqu’au quartier Jrifat.

Les études ont été confiées à un groupement d’architectes et de bureaux spécialisés. Le projet est financé par le ministère de l’Intérieur via la direction générale des Collectivités locales (DGCL), les Conseils de Région et de Province, la municipalité, l’Office chérifien des phosphates (OCP) et la Radees.

Par ailleurs, l’Agence urbaine a entamé des études pour déterminer l’ordonnancement architectural des façades, des commerces et des cafés implantés de part et d’autre du boulevard Hassan-II.

Le projet prévoit l’élargissement des voies de 9 mètres de largeur chacune. La création de pistes cyclables de part et d’autre de la route est prévue. Ainsi que des zones pour piétons avec des aires de repos, des pergolas, des kiosques et différents mobiliers urbains. Au programme également: la restructuration des réseaux d’éclairage publics et des feux de signalisation.

Des espaces verts où seront plantés des espèces végétales autochtones comme le pistachier, le caroubier et l’arbousier sont à l’étude. «Ce sera la première ville du Maroc qui sera dotée d’un système de fertirrigation sur un projet public», affirme Idriss Sâadani, paysagiste consultant.

Par ailleurs, la chaussée sera couverte d’un revêtement approprié afin de mettre en évidence l’identité de chaque point giratoire du boulevard. Des ronds-points qui seront équipés de fontaines intégrées, avec une perspective dégagée pour les conducteurs.

Ce vaste chantier de modernisation vise aussi une nouvelle identité visuelle. L’objectif pour les opérateurs privés et publics est de faire de Safi une destination touristique privilégiée.

Mohamed RAMDANI de L'Economiste
 
 

Commenter cet article

Idriss+Saadani 06/05/2009 03:08

à toute fin utile :
http://www.paysagisme.com/blog/blogs/u/idriss_saadani/index.php?cat=87

Idriss Saadani 06/05/2009 03:05

Non pas du tout offensé, bien au contraire, il s'agit bien d'un sujet de débat. Il faut noter que beaucoup d'études on été effectuées pour le cas particulier du boulevard Hassan II, et qu'il a fallu beaucoup de compromis pour atteindre ce qui est devenu aujourd'hui une référence à l'échelle nationale, le "cas" de Safi est aujourd'hui une grande réussite bien que nous soyons très éloignés de nos aspirations originelles. Les moyens financiers et logistiques étaient extrêmement limités -vous en savez quelque chose, du fait même que vous entrepreniez cette voie presque tous les jours- mais le challenge a été gagné et nous avons atteints d'honorables objectifs, pour ce qui relève du premier tronçon.

Pour ce qui relève de la question des lauriers...que cela ne soit pas l'arbre qui cache la forêt...je débattrais volontiers de questions botaniques mais à condition qu'elles soient précises.

Aujourd'hui pour moi du moins, les objectifs à atteindre par le biais du projet du boulevard Hassan II est d'abord :

1.Amorcer une dynamique pour une charte paysagère propre à la Ville (CPU ou Charte Paysagère Urbaine);
2.Créer une étiquette (ou standing) propre à une ville qui a trop souffert des stigmates issues d'activités industrielles qui ont défiguré profondément l'identité originelle, mais qui surtout a brisé pendant des décennies la qualité de vie.
3.Amorcer des réflexions nouvelles sur le reste de la ville : quartiers d’habitation, places publiques, espaces de vie, etc…

L’approche paysagère –et je vous invite à adhérer à ce qui vient- n’est surtout pas à réduire à trois plantes et à deux fontaines, c’est d’abord une philosophie civilisationelle qui touche la qualité de vie. A travers le beau et l’harmonie de la plastique, le message est destiné aussi bien au résident qu’à l’itinérant de passage pour quelques heures seulement…travailler sur l’amélioration du cadre de vie permet de sédentariser les jeunes, mais aussi de drainer des dynamiques économiques nouvelles qui permettraient de relancer la ville…

Enfin, ma réaction vient à plus d’une année de ma première intervention sur votre Blog…et c’est tant mieux, car les résultats sont là maintenant ! et ce n’est que le début de l’aventure : car au-delà des 10 km restant, en termes de plastique visuelle à retravailler, il y a des questions d’infrastructures à résoudre et des solutions à trouver pour une gestion durable de ces ouvrages…

A bientôt !

Naim 11/11/2007 00:17

Bonjour M. SaadaniA priori, les plans et les travaux du Bd Hassan II semblent être appréciés par les Safiots. Mais, je me permets quelques petites remarques qui ne concernent pas ce chantier mais plusieurs de Safi et d'autres villes marocaines. Comme on le remarque souvent dans ce genre de cas, les paysagistes qui ont souvent étudié en France ou ailleurs appliquent des recettes qui font fi de tout contexte climatique ou socio-culturel. Ainsi, le choix de certaines plantes qui demandent un arrosage presque quotidien est très discutable. Des paysagistes enlèvent même le laurier rose (un des arbustes à fleurs les plus résistants) qui était planté dans les rues marocaines et safiotes pour qu'il soit remplacé par des rosiers ou des qui meurent en quelques jours faute de soins (eau, pollution...)J'espère que je ne vous ai pas offensé en disant cela.A très bientôt.

Idriss Saadani 10/11/2007 17:23

Nous nous occupons actuellement de la conception, de l'étude et du suivi des travaux d'aménagement du Boulevard Hassan II. Au cas ou vous seriez intéressés des publications régulières sur le mode d'approche conceptuelle, les types d'interventions et surtout la vision d'évolution des projets à moyen et à long terme, nous vous serions alors gré de nous le faire savoir par retour d'email.Idriss SaadaniPaysagiste Consultant

Naim 28/09/2007 18:18

Salut Titrit, je suppose que le Roi va dans les villes pour inaugurer quelque chose. Et comme il n'y a rien à inaugurer à Safi, il n'est pas venu.Tu as raison Said.

Said 28/09/2007 13:52

c'est donc ça! c'est bien. Espéons que les travaux soient d'une qualité aussi.  on a marre d'appeler aux offres pour ramasser les reste des anciens chantier  ;)

titrit 25/09/2007 02:47

SLT j'ai une petite question; je me demande pourquoi la visite Roayale était annulé??bon pour moi ;c'est un souffles nouveau à la ville de safi ,é c'est trés important !!        je pense que la ville réclame ; je n'ai plus de sommeil

adil 24/09/2007 09:17

Du n importe quoi tout cela. Tant qu' il y a des gens kom dandoun, n'esperez rien

Naim 24/09/2007 04:21

Cela était envisagé depuis longtemps Amina. En plus, c'est financé essentiellement par la Wilaya. Noureddine et Cinemasfi, c'est ce qu'on espère tous. On va essayer de leur mettre toujours la pression ;-)

amina laghmami 24/09/2007 03:40

Salut Espérons que les travaux s'achèveront à temps! Je me demande est-ce que les élections ont eu leurs effets sur la ville via les élus? C'est une simple illusion ? Ou bien cela fait un bail que ça était envisagé?

tghi noureddine 23/09/2007 23:31

c'est bon pour un début.Espérons que d'autres chantiers seront ouverts dans les plus proches délais.

cinemasfi 23/09/2007 13:35

Salam,Espérons que l'initiative ira au delà du simple "changement d'image". La ville a besoin d'un renouveau structurel et non simplement de surface. Quelques fontaines ne seront peut-être pas suffisantes, mais admettons que c'est un début. Se pose également la question  de l'entretient de tout cela, une fois les travaux terminés. A suivre... avec intérêt! car c'est à nous, les Safiots, d'être exigeants vis-à-vis de notre ville.