Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Safi, assassinat d'un monument !

Publié le par Naim

Flight over Ruins - Vol au dessus des ruines


      Un des monuments historiques les plus aimés et les plus prestigieux de la ville vient de s'écrouler. Les habitants de Safi sont sous le choc. Même les oiseaux qui y ont trouvé refuge semblent désorientés. Après cinq siècles, la tour sud de Ksar Elbhar, le Château de mer, s'est effondrée victime de l'acharnement incessant des vagues de l'Atlantique. Une colère de la nature certes mais surtout une négligence criminelle des responsables de la ville: un Conseil municipal paralysé, une Wilaya qui laisse faire et surtout une Délégation de la culture absente et apathique. Une démission collective s'impose et les responsables de cette négligence doivent rendre des comptes.

      Ksar Elbhar est finalement à l'image des monuments culturels et architecturaux de la ville laissés à l'abandon. La belle muraille de Safi qui a perdu un pan entier il y a un an menace de tomber à plusieurs endroits. Elle nécessite également une intervention urgente mais dans les règles de l'art de la restuaration.  Car il est évident qu'une ville qui ne peut préserver son passé ne peut assurer son avenir.

Commenter cet article

LILIANE DE LUXEMBOURG 31/05/2010 07:28


Dommage!!!je suis d'origine de cette historique belle ville de Safi,ça me chagrine ce que je viens de lire à propos de qasre al bahre ( Château de mer)c'est un grand monument qu'il faut conserver.


RAJA 07/04/2010 01:22


Bonsoir Rachid.
merci pour ce mot. la mémoire collective safiote connait récemment des ébranlements.
de retour de Tata, j'ai visité le château.
tu peux voir un mot sur mon espace.
bonne continuation


lizier 06/04/2010 05:47


Bonjour,
Je viens de voir votre blog depuis l'annuaire d'over-blog.
Je suis graphiste actuellement à montréal j'ai réalisé une affiche du Joker incarné par Heath Ledger
http://www.nicolaslizier.com/article-37028941.html
Qu'en pensez-vous ?
Bonne continuation à vous dans vos projets
Nicolas graphiste au Canada


lizier 06/04/2010 01:29


Bjr,
De passage sur votre blog depuis l'annuaire d'over-blog.
Étant graphiste j'ai réalisé une affiche pour le film Quantum of Solace avec les principaux acteurs.
http://www.nicolaslizier.com/article-32625096.html
Qu'en pensez-vous ?
Bonne continuation dans vos projets à l'avenir
Nicolas graphiste au Canada


hafsa 31/03/2010 14:34


salut
j'ai visité dernièrement Safi et j'ai constaté l'énormité de la catastrophe. j'étais vraiment émue jusqu'aux larmes, Safi sans sa tour sud de Ksar Lebhar devient une ville édentée.mais le pire est
que le reste de cette tour risque de s'écrouler si l'on ne lui vient au secours.


Yassine BENHIDA 30/03/2010 22:27


Bonsoir,

Votre réaction est légitime. Je salue cet acte citoyen cher Professeur. Mais entre nous, la mer est encore plus puissante que le militantisme intellectuel, pour l'instant.


SAMIH Sarah 27/03/2010 19:35


J'ai vu cette ruine récemment,c'est toute une civilisation qui s'anéantit,car-si j'ose dire-c'est le monument le plus vénéré,le plus visité surtout aux moments de détresse, ou l'homme se sent
esseulé,ignoré et délaissé, il se dirige vers cet asile accueillant, qui sans doute,lui offre toute sa consolation, son soulagement et son apaisement pour qu'il redevienne calme, il altère sa soif,
rassasie sa faim et purifie son âme souvent ternie par les salissures de l'ordinaire.


margareth 21/03/2010 22:19


Un monument historique qui s'effondre et disparaît c'est effectivement une perte irréparable pour la mémoire d'un peuple et de l'humanité. Mais les villes qui ont à gérer un lourd patrimoine
historique ne disposent pas toujours des moyens de l'entretenir. C'est le cas dans notre petite ville où nombre de bâtiments sont en très mauvais état. Notre château construit au XIVe siècle a bien
failli suivre le chemin de sa muraille quand celle-ci s'est écroulée sur les maisons en contrebas (par chance il n'y a eu aucune victime).


redouane 21/03/2010 20:39


salut M.naim
immence merci.
bravo pour ta réaction.


Abdelhaq 21/03/2010 06:12


Signer, lutter contre, résister à, défendre,... Tant de verbes "enragés" pour un château ! N'exagérez pas s'il vous plaît ! Allez jeter un coup d'oeil "dans" les yeux d'une vieille femme, vendeuse
de sucreries pourries, désespérée, attendant avec impatience la délivrance qu'apporterait une mort plus sensible que les coeurs des passants (cette femme est toujours là à côté du café ASSAFINA).
Et vous, vous passez votre temps à pleurer un château qui disparaît ! Vous allez me dire : "mais c'est l'histoire qui s'effondre avec le château !". Je vous répondrai : "la femme aux sucreries qui
s'effondre à sa manière vaut mille fois mieux que le plus vieux des châteaux". Quand un lieu disparaît, il est possible de le recréer à l'infini, mais quand une larme de déception coule sur une
quelconque joue, aucune main n'arrivera à l'essuyer. Simple point de vue pour qui veut voir la vie en face, la vraie vie qui doit nous intéresser.


MASFIWI 16/03/2010 16:30


Ehh oui une page de plus...une page de défaite, de haine, d'oppression, de pillage qui tourne de notre histoire.
L'effondrement du Chateau de mer n'est qu'une scène de toute une soufrance d'une ville, plustôt une tribue. Depuis plus de trois siècle le destin de la tribue des Abda et tout le pays est mis entre
les mains d'une bandes de familles impériales monopolisant le pouvoir et le commerce.
Qui pourrait oublier le fameux "Caïd Si Aissa ben omar" jamais je ne pourrais imaginer à quel point les abdis souffraient pendant son mandat, vraiement incroyable ce l'on raconte dans les
récits.
Le 20ème siècle n'épargna pas notre destin. L'intélligence du Mekhzen des années d'après la pseudo-indépendance décida d'installer des complexes industriels dans une zone qui comptait plus de 50
usines de conserves de poissons faisant vivre toute une nation. Purré, fallait avoir la tête de tous les cons du monde pour y penser.
Hier, en prenant le train navette vers mon boulot, j'ai aperçu dans un journal un titre que j'aurais aimé ne pas voir tôt mon matin, "La centrale thermique de charbon propre à SAFI démarrera en
2012"...hhhh 3la sbaaa7..c'est ce qu'ils ont préparé pour les nouvelles générations, alors qu'une seule usine de ciments à Bouskoura consomme plus d'énergie que toute la population de Safi.
A mon sens, ce q'il faut aujourd'hui ce n'est pas de chercher à qui incombe la responsabilité de cette passabilité des élus locaux. Plustôt, en pensant à moyen et long terme, il faut veiller
(chacun de nous) à diffuser une culture MASFIWI/ABDI pour commencer. Cela en faisant apprendre à chacun de nous son identité, son histoire, ses origines, l'histoire de ses ancêtres, de sa ville
etc...
C'est quand on pourrait comparer un passé plus ou moins rose par rapport à un présent misérable, que l'on peut défendre résonnablement notre cause. Il suffit pas de signer une pétition sur le web
alors que l'on est pas convaincu qu'elle a raison d'être, mais juste parce que nous sommes safiots que l'on signe. il faut avoir cette rage de se défendre et d'accuser.
Faut penser à constituer une élite safiote, bien instruite, connaissant bien son histoire, laquelle pourrait faire entendre sa voix en dépit de tout pouvoir.
MASFIWI


missasfi 15/03/2010 15:56


La photo parle d'elle même ... Il faut agir rapidement avant que notre chateau sombre entièrement ...


Amina 14/03/2010 19:35


marocains et surtout les safiots mes condoléances!:-(


Initiative pour limiter les dégâts 14/03/2010 15:26


Aidez Safi à préserver son chateau de mer, signez la pétition : http://www.soschateaudemersafi.com


Soly Azran 14/03/2010 09:47


Votre article est parfait pour decrire la situation du chateau de la mer ou plutot les ruines de la mer.
Je voudrais faire passer votre message a tous les compatriotes a l'etranger pour les alerter de ce degat.
Je vous prie de m'envoyer votre article et la photo par mail pour pouvoir faire la transcription comme il faut. Merci
Azran Soly
Rassemblement des Originaires de Safi a l(Etranger.


yassine 13/03/2010 23:39


merci monsienr pour cet article expressif,malheueusement notre patrimoine est un victime de l'indifférence des "notre" responsables.ce qui nous reste,certes,une large mobilisation au milieu des
jeunes cultivés.jeter au moins cette bouteille dans cette mer de l'ignorance.
merci pour votre effort


hajiba 13/03/2010 17:53


Paul Valéry avait raison quand il a écrit « Ce ne sont pas du tout les méchants qui font le plus de mal en ce monde, ce sont les maladroits, les négligents, les crédules » ces négligents sont hélas
les dirigeants de la ville qui sont les vrais responsable de ce crime, ils doivent avoir honte de rester passifs devant une telle image de désolation qui choque tout citoyen qui a le souci de
conserver notre patrimoine culturel et notre héritage historique glorieux. A quoi sert tout un ministère de la culture s'il n’a pas donné la priorité à l’entretien de notre patrimoine ? À la
conservation de notre mémoire ?


hafsa 13/03/2010 14:58


dommage! c'est une grande perte certes, mais pour les ames sensibles à la beauté et à l'art. je ne suis pas safiote mais j'ai le coeur serré en y pensant, car ce n'est pas uniquement de l'héritage
d'une ville qu'il s'agit ici, mais de celui d'une patrie, d'une nation et de l'humanité tout entière.


Sam 13/03/2010 04:45


C'est une vrai honte! Je suis si triste d'apprendre cette nouvelle.