Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour un Maroc digne de ses enfants... de tous ses enfants !

Publié le par Naim


    Une grande campagne nationale de sensibilisation contre le travail domestique des petites filles vient de commencer du 22 janvier et devra s'étaler jusqu'au 23 février 2007. Enfin ! Devons-nous dire.
    Placée sous le patronage effectif de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, cette campagne s'inscrit dans le cadre du deuxième axe du projet "Inqad" initié par le secrétariat d'Etat chargé de l'Enfance, de la Famille et des Personnes handicapées (Sefsas) de Mme Yasmina Baddou. Initiative louable, certes, mais elle devrait être accompagnée d'un arsenal juridique qui punit ce genre de pratiques.
    Comment au Maroc du XXI siècle, peut-on tolérer une pratique aussi indigne ? Sur l'autel de notre confort, doit-on sacrifier le destin de dizaines de milliers de petites filles et hypothéquer leur avenir ? Une réponse négative à ces deux questions devrait être tellement évidente. Pourtant, les chiffres nous montrent une bien triste réalité: "Au Maroc, selon Y. Baddou, 11% des enfants âgés de six à quinze ans travaillent, ce qui représente l'un des taux les plus élevés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord." Les petites bonnes en sont l'exemple le plus éloquent. C'est donc une responsabilité collective qui nous incombe: faire revenir ces jeunes filles là où elles devraient être.. à l'école.

Commenter cet article

Naim 01/07/2007 01:54

Salut Tony, c'est bizarre. Je viens d'essayer aussi mais ça ne fonctionne pas. Je vais contacter la plate forme d'over-blog pour y voir un peu plus clair. A bientôt.

Tony 30/06/2007 20:37

Salut Naim !Les rétroliens ne fonctionnent toujours pas...un petit lien :http://aelor.over-blog.com/article-11091650.html?

Tony 03/06/2007 07:42

Salut !Merci du retour d'invitation. J'ai essayé de créer un trackback... mais sans succès.Je réessayerai.A bientotTony

ahmed 18/02/2007 13:39

c_ de _ la _ honte_ tout simplement de trouver une ptite fille de 9 ans qui prenne une grande responsabilite celle de travailler dans les maison......et de s'occupper des besoins de toute une famille .....une responsabilite que les grands parfois sont incapables devant telle situation de travail....une petite fille qui souffre d'aggression sexuelle par les membre de la famille....d'une famille canibale....qu'on doit stoper.........stop ...........

mouhssine 15/02/2007 11:24

Pour mon premier commentaire  il parait que  j’ai fait une grossière erreur  « avaler si vous avez des horrible   mots »   c’est  pas  pour vous  monsieur     mes pour nous car parfois un mots  peut avoir l’effet  voire plus que l’effet  des  coups .et pour  ‘enlever vous  yeux  de leur  peau ’ c’est pas d’les laisser   tomber   mais  peau pour  dire  le corps  donc  ne pas les  …………et merci        

Dounia 13/02/2007 20:55

           
            Des petites roses cueillies avant l'heure. Des petits anges, les ailes cassées. Des  cheveux qui veulent encore embrasser l'air de l'enfance, enroulés dans  des  foulards. Des larmes aux yeux, une  innocence violée par ceux qui font appel à la démocratie et à la liberté, des petites mains fragiles lavent le linge et font la vaisselle, un petit corps loin d'être fort  s'allonge, la nuit d'hivers sur le sol d'une cuisine. Une peau encore fraîche brûlée par le feu d'un fer à repasser ou des cigarettes,et..et…et. .les affreuses images de la maltraitance des petites "bonnes".vraiment c'est malheureux et ça fait mal au cœur, on croit que ça change un peu mais en vérité ce phénomène monstrueux plante ses racines aux profondeurs de notre société, on le voit chaque jour.  Ces petites ont  le droit de vivre tranquillement leur enfance. Et c'est la responsabilité de tout le monde, état, associations et citoyens...
 

Naim 13/02/2007 00:17

Le foisonnement de vos commentaires montrent la justesse et l'urgence de cette cause. Hmida et Khalid ont raison d'insister sur l'hypocrisie d'une certaine classe moyenne ou supérieure "éduquée", au sein de laquelle se répand l'esclavagisme de ces petites créatures.J'ai aimé le plaidoyer de Khalid pour sa sincérité de citoyen (sa sérénité aussi). Une sincérité qui a poussé Adilowsky a être d'accord avec lui pour la première fois ;-)Je remercie Choukry pour la poésie de ses textes en notant au passage la belle métaphore de la marchande d'allumettes d'Andersen.Des solutions miracles n'existent pas. Un mot d'ordre tout de même: Ne jamais cesser de dénoncer.

mouhssine choukry 12/02/2007 15:46

Pourquoi  les parents de la fille veulent  l’exploiter ? Ces parents  n’ont pas de cœur ? Même les animaux défendent leur petits  jusqu'à en mourir, pourquoi ne pas dire que ces  parents   ne peuvent  pas assurer les petit besoins de leur enfants.  Or parfois ces petites filles  n’ont même  pas de parents   , voulez-vous qu’elles vendent des allumettes ????????
 

Mieux vaut  bonne    ,parfois  ces petites filles travaillent  pour assurer  l’école  a leur  frères et sœurs  .pour assurer la survie  (la nourriture )  ,ce sont des vraies  héroïnes ,chapeau et une larme  pour ces petites créatures ,ces anges qui n’ont commit  qu’une seul et unique faute  c’est d’être   nées   dans une telle situations
 

Et  encore  aujourd’hui  comme demain tel hier.mais, cette fois j'f’rai  mieux   d’me taire    ................. FIN          
CHOUKRY
 

adilowsky 12/02/2007 01:31

pour la 1ere fois je suis daccord avec khalid, meme si ca va pas changer kom dit choukry, on doit tout de meme essayer.

MOUHSSINE 11/02/2007 22:06


Cendrillon non, sauf si ce n’est que pour adoucir les réalités .mais pourquoi  pas  l’histoire de la marchande d’allumettes, une  petite  fille de 7ans dans une froide nuit, que personne   ne veut acheter ses misérables allumettes .elle va allumer  toutes les allumettes pour s’imaginer le chaud câlin de sa  grand-mère  morte , pour s’imaginer  un morceau de pain , un toit de maison ,une petite chambre ,le matin elle  ne fait plus partie d’ce monde
 

Vous savez pourquoi  cette histoire n’a pas eu le succès de   cendrillon ?
 

Parce qu’elle représente nos pires cauchemars et  il n’y a pas de  ‘’  tout est bien qui finit bien ‘’
 

Que ferai cendrillon sans la fée, sans son prince charmant, sans l’argent de ce prince charmant si c’était un pauvre ????   Aurai-t-elle  la même  fine 
 

Le grand voltaire  la bien  dit c’est le meilleure  des mondes au tous va vers le meilleure il a dit ça   ironiquement     
 

Bref   aujourd’hui comme demain tel  hier 
Rien ne change même si il en a   l’air 

CHOUKRY

khalid 11/02/2007 01:46

Salut a tous ! Des campagnes de sensibilisation il y en a tj eu, les petites filles exploitées,  le travail des enfants, la corruption …sur un tas d’autres mots dont souffre notre société mais il me semble que c’est de la COMMUNICATION !Effet de mode ? Vague sans lendemain ? Sans réelles actions ?  Moyen de se donner bonne conscience à moindre frais ? Tapage médiatique ?
On n’a pas besoin d’être un expert !  Ce fléau tout le monde le connaît ! Les causes, on les connaît tous, n’importe qui vous dira que ce phénomène déplorable touche de plein fouet le monde rurale et les milieux défavorisés de nos villes.
La pauvreté, la misère, l'ignorance, la vulnérabilité économique, la déperdition scolaire et la dislocation familiale,…. et j’en passe sont autant de facteurs qui se conjuguent et entraîne inéluctablement les enfants ; petits garçons et petites filles (pas seulement les petites filles), à se retrouver  inévitablement et prématurément dans un monde impitoyable ;  celui de la lutte pour subsister !!!Quelle  autre alternative ?? Répondez moi ?? Croyez vous que les parents placent leurs enfants fruits de leurs entrailles chez ces misérables esclavagistes modernes de leurs plein grés ??Pourquoi ce voiler la face ? Répondez moi ?? Allez voire chez les  familles aisés du coté du quartier plateau ou dans le quartier ABC (Safi) et dans tous les quartiers (de la classe supérieure) Pensez vous que ces esclavagistes ont besoins de sensibilisation ?? La plus part du temps  ces des gens instruits ; médecins, entrepreneurs haut fonctionnaires ….. Ils ont pleine conscience de leurs actes et ils s’en moquent royalement, tout ce qui compte pour eux  c’est leur petit confort ! Je suis sure vous en connaissez de ces esclavagistes (instruits), que vous en avez dans vos entourages (on en a tous)  avez-vous eu le courage de leur dire en pleine face qu’ils exploitent les petites bonnes ?? Répondez moi ? Avez-vous cessé de leur adresser la parole ne serait ce que par solidarité avez-vous manifestez votre mécontentement comme sur ce blog  je crois que nos hélas..Ces petites malheureuses je les connais bien, je connais leurs souffrances, à Essaouira je les ai écouté des heurs raconter leurs histoires, j’ai vu des larmes jaillir de leurs petits yeux , des pleurs ….sans pouvoir agir. Quelle torture ! Sans pouvoir ne rien changer. Toutes les consolations que je pouvais apporter, ne pouvaient panser leurs  profondes plaies…..  Victimes d'injures, d'humiliation et d'agressions physiques, Elles étaient souvent battues par les femmes (instruites aussi, c’est le plus sadiques)  qui les emploient et harcelées sexuellement par les maîtres de maison (gros dégueulasses instruits)  ou par leurs rejetons (fils a papa trop gâté). Leur seul tort, c'est d'avoir travaillé très jeunes pour venir en aide à leurs familles pauvres.Ca me met dans une profonde colère rien que d’y penser !  Il n’ y a pas de recette magique, ce qu’il faut c’est un travail de fond avec bp d’acharnement, de la volonté politique audacieuse, mobilisation des ONG ….  Regarder la vérité en face et agir, combler le vide juridique, renforcer la politique sociale pour parer aux méfaits du capitalisme et de la prolifération de la précarité. Et surtout c’est le plus importent a mon sens ; arrêter de se voiler la face et de baisser les yeux ! Que chacun de nous si il est en présence d’un ou d’une de ces esclavagistes ose manifester son mécontentement, une goute d’eau dans un océan  certes, mais au moins on n’aura pas fermé les yeux et agit en hypocrite.     
Mr Naim Excusez moi si je me suis emporté je n’aime pas les esclavagistes !
 Khalid Ocean le rebelle en quête de sérénité

MOUHSSINE 10/02/2007 20:05

Laissons  les tranquille ,si elles soufrent c’est pas par choix ,si elles travaillent c’est pas par choix , si elles se laissent exploiter  c’est pas par choix, elles n’ont pas choisies d’être ces misérables vulnérables ,c’est hélas leur rôle dans cette vie , et  elles ne peuvent  pas s’en débarrasser même si elles en ont assez de ce cauchemar dont elles en  marre ,le destin avec ses chaînes ne les laissent pas s’envoler elles sont bien coller ,les envies ou coffre ,jours après jours    elles soufrent ,la fierté ne leur apporterai que   plus de pauvreté  .régale toi misère si tu aime leur chaires
Hélas tôt leurs sangs ; est  sur des plats appétissant, hélas tôt l’enfance pour eux un rêve ; qui s’achève
Solutions ???????? Fermer vos yeux ;ou enlever les de leur peau ,et avaler si vous avez ;  des horribles  mots     

CHOUKRY

EL MONTASSIR 08/02/2007 11:22

bonjour !
je suis d'accord pour mettre fin à ce genre d'exclavagisme pour ces pauvres petites qui ne jouissent pas de leurs enfances. Mais ça n'empêche pas de nier qu'il existe certaines familles qui prennent soin de ces petites quelque fois ce travail est une vertue pour sauver une famille et adopter certains principes de la vie moderne.

hmida 08/02/2007 08:59

J'ai posté dans mon blog au sujet de ce douloureux problème qui mine notre société.
J'insiste sur le double aspect de cette atre :
- d'une part, les parents doivent assumer leurs responsabilitéset ne pas "vendre" leurs enfants.
- d'autre part, les marocains doivent changer de mentalités et reconaitre leur HYPOCRISIE qui consiste à dire qu'en faisant travailler ne petite fille ILS L'AIDENT.
La place normale d'un enfant est à l'école, tout le reste n'est que de la fumée pour cacher leur exploitation immonde et intolérable!

Naim 08/02/2007 01:26

Merci Dominique pour les mots gentils, je suis d'accord avec vous sur le principe de prendre position. Le travail de sensibilisation commence autour de soi.Nadia: Personne ne croit à la cité idéale mais on essaie de faire reculer ce genre d'exploitations esclavagistes.Bouchra: les parents de ces petites cendrillons n'ont aucun droit de faire ça !!! C'est immoral en attendant d'être illégal.Yassine: Même en dénonçant ce genre de pratiques, je reste intimement confiant dans l'avenir. Enfin, je crois !Merci.

Naim 08/02/2007 01:06

Vos commentaires montrent clairement que cette pratique vous révulse autant que moi. Maryam in Marrakesh: It's clear that something has to be done. For the case you talk about, I think we have to make these people feel guilty... in waiting for a real law against that.Maryam: les élèves doivent connaître cette campagne. Le travail du secrétariat d'Etat chargé de l'Enfance, de la Famille et des Personnes handicapées (Sefsas) va dans ce sens puisqu'il y a toute une partie de cet effort adressé envers les instituteurs.

Yassine 07/02/2007 21:38

Salam
La vie est parfois pleine de souffrances pour ces petites. Ce qui me choque le plus, c'est que ces mineurs ont toujours un avenir sombre. Que Dieu vient en aide de tous les déminués.

bouchra 07/02/2007 20:24

salut,
c'est vraiment malheureux, et c'est vraiment la honte pour une société comme la notre. une telle compagne ne plaira surement pas aux parents de toutes les filles domestiques, surtout que c'est eux qui encaissent en fin de mois. mais ce qui est plus affligeant c'est quand on trouve chez les gens qui contestent contre le travail des fillettes, de petites cendrillons, c'est désolant.
merci Mr Naim.

nadia 07/02/2007 18:47

c'est vrai que cette réalité fait trés mal au coeur, mais soyez surs que l'exploitation des jeunes filles ne disparaitrez jamais pour la simple raison qu'il y aurait tjrs des riches et des pauvres.

dominique 07/02/2007 18:00

Bonjour,
tout d'abord félicitation pour le blog, j'aime bien venir y faire un tour !
Concernant le sujet des "petites bonnes" je suis d'accord, une prise de consciense collective, une loi, de l'information,  de la prévention... mais aussi et surtout de la conviction individuelle, un combat personnel, arrêter de fermer les yeux quand ça se passe autour de nous, à côté de chez nous et oser dire de face, de front que l'on ne cautionne pas, le dire aux voisins, aux collègues, à la famille. Je suis pour les débats de sociétés quand individuellement on prend position.
bonne continuation, merci pour l'espace d'expression !