Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La prison pour quelques blagues !!!

Publié le par Naim


Le 15 janvier prochain, la Chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Casablanca rendra son verdict dans l'affaire Nichane. Cet hebdomadaire marocain est poursuivi à travers son directeur de publication, Driss Ksikes et une journaliste, Sanaa El Aji, pour avoir publié des blagues dans un dossier intitulé Comment les Marocains rient de la religion, du sexe et de la politique et publié le 9 décembre. Les deux "accusés" risquent la prison pour quelques blagues. Sans blague!!! 

Les blagues drôles du dossier, faut-il le rappeler, sont puisées du répertoire marocain populaire, ô combien riche. L'Association Marocaine des Droits de l'Homme (l'AMDH) a exprimé sa consternation face à l'interdiction le 22 décembre de l'hebdomadaire par le premier ministre et à la poursuite judiciaire. Reporters Sans Forntières  (RSF) dénonce un réquisitoire insensé et archaïque. Les sentiments ressentis au sein de la population marocaine varient entre deux pôles. Un groupe soutient la censure en répondant par la négative à la fameuse question: Peut-on rire de tout ? L'autre groupe, portant l'étendard de la liberté d'expression, soutient le magazine.

Que l'on soit d'accord ou non avec le contenu des blagues ou la ligne éditoriale sensationnaliste du magazine, ce que l'on juge ici, est une liberté de penser. Que dis-je? Une liberté de rire.

Commenter cet article

bnadem 12/05/2011 21:04


N'importe quoi ce procès.


quelqu'un 17/01/2007 11:48


A  présent   ce sont  des    blagues??????????On  tous cas    les   blagues   ne se sont jamais   limité   a   faire rire
 

                                                 le  seigneur    des  ténèbres sombres
 

                                                           
 

 

Abderazak 16/01/2007 09:00

Je trouve que c'est juste et acceptable. C'est tout.

Houria 15/01/2007 00:36

Salam,Pas besoin nécessairement d'être pro ou anti Nichane mais simplement d'être soi-même un observateur des opinions diverses qui traversent notre pays. Il est salutaire que les contours "sacrés" (certains diront "tabous") de la société puissent être analysés. Cela ne veut pas nécessairement dire que nous devons être d'accord avec l'opinion exprimée. Mais nous pouvons au moins nous réjouir de savoir que aujourd'hui c'est "leur" opinion qui s'exprime, et demain, ce sera peut-être la "nôtre". Si on accepte que l'on restreigne la liberté de ceux qui ne pensent pas comme nous, il faudra aussi accepter qu'un jour peut-être on restreigne la nôtre.  En tant que démocrate, l'important n'est pas que seule notre pensée s'exprime, mais que toutes les pensées aient leur droit de cité. Après, libre à chacun de tirer ses propres conclusions. Et libre à chacun d'acheter Nichane ou non. D'autant que dans le cas précis, les auteurs n'ont pas inventé de blagues mais ont analysé un patrimoine existant. C'est bien différent des caricatures danoises qui ont été produites pour l'occasion et par des membres étrangers à la communauté musulmane. Dans le cas de Nichane, ce sont des citoyens qui réfléchissent sur leur société. Et ça, c'est un droit important sans lequel la démocratie ne peut se construire.

adilowsky 14/01/2007 02:56

salut YAhia,   Je crois que tu as une pensee un peu bizarre, car je te paris 1000dh que tu vas rire si tu entends une blague sur alah ou sur le sexe,  dans la rue, sans  meme  penser a te protester ou dire quoi que se soit.    Pour les sujets abordés je crois que la religion, le sexe et la politique, constituent pour eux, des problemes sociaux alors pkoi s'abstenir de les critiquer.  Et  je ne crois pas vraiment que tu as ete choqué  mais c'est  juste que tu es un  de ces millions qui suivent la foule.   Desolé si j étais un peu NICHANE, mais c est ce que je pense.   bon surf a tout le monde.

Yahia 13/01/2007 20:14

Naim (et tous): Je ne crois pas que le mag a publié ces mags dans une partie 'blagues' ou 'humour'.
ça faisait partie du dossier sur les 'noukates' au Maroc, donc c'était pour démontrer une partie cachée de la culture de certains Marocains.

Tout le monde a la liberté de penser et personne ne peut nous la prendre. Mais Nichane a abusé de sa liberté de s'exprimer.
En effet, tout liberté a des limites. la limite que notre mag a dépassée c'est celle des moeurs (L'akhlaq).

Pour moi, tous ceux qui sont pro-nichane ont une vision floue de la vraie liberté, et nichane aussi. Ils prétendent ne pas vouloir blesser les sentiments des musulmans c'est ça? Eh bien bravo, ils l'ont bien fait -- du moins pour ceux qui se respectent. De plus, un journaliste connaît la loi, et je crois que tous connaissent que Allah, le peuple et le roi doivent être respectés.

De plus que ces noukates étaient choquantes dans le numéro de nichane, je ne vois pas pourquoi ils n'ont pas abordé quelque chose de plus respectueux, dont tout le monde pourrait réfléchir et s'enrichir. Des problèmes sociaux, on en a plein non?

La liberté exige du respect, sinon c'est le chaos.
Alors soyez heureux que les responsables de ce buzz soient bien punis, et 'repensez' ce qu'est la liberté avant de vous déchaîner sur du n'importe quoi.

Cordialement.

Madiha 12/01/2007 23:26

Salut
On rit du tout ,du rien et voilà tout devient matière à consommer.
le fait que ces blagues ont été publiées ,c\\\'est déjà une prise de position de la part de ces deux  journalistes .innocents ou non c\\\'est pas ça le problème ,pourtant c\\\'est tout une société qui se met en lumière
un avantage de cette affaire ,c\\\'est quelle nous montre la maladie
il faut d\\\'abord faire le dianostic quoi qu\\\'il soit douleureux et puis
chercher le triatement

KENZA 12/01/2007 19:08

Merci d'avoir évoqué l'affaire Nichane .En fait, quel que soit le contenu choquant des blabues pours certains "Nichane" de point de vue journalistique, il a la liberté de publier des sujets qui répondent aux traits distinctives de sa ligne éditoriale.
Par ailleurs, mille désolé pour le fait que le blog tour a sauté l'étape de Safi mais éspérons d'autres initatives, locales cette fois-ci, et quelles soient celles de notre filière LLCF ...Pourquoi pas! sous votre animaton monsieurs!

Rachid Zidine 12/01/2007 17:01

Cela rappelle l’affaire Telquel quand Ahmed R. Benchemsi a pris l’habitude de critiquer ouvertement l’institution royale. A ce moment une député de
la Haraka
s’est plainte de diffamation. L’amende exorbitante et disproportionnée  a prouvé qu’on a voulu, seulement, leur serrer un peu la bride. Nichane a tombé dans le même piège en caricaturant la personne de Mohamed VI et en publiant des blagues sur son défunt père feu Hassan II. Cette affaire de blagues n’est qu’un moyen pour passer le message: «  Au Maroc, tous ce que vous voulez sauf  le Roi ». Très signifiante, l’icône.
 

ahmed 12/01/2007 02:09

Salam : C’est très tôt de discuter se sujet avec les marocains, ici ce n’est pas comme au Danemark !!, pourquoi ? C’est simple : + 50/100 des analphabètes, mauvaises éducation à l école, mauvaises culture marocaine basée sur la loin du plus fort et l’arnaque, perte d’identité marocaine arabe, le non estimation de l humanité de l individu,… Il faut commencer par une petite correction qui nous coûte au moins 40ans !!! Après il sera légitime de discuter ce sujet –moelle épinière - de la démocratie .
 Merci de me permettre d extériorisé mes opinions, c est un pas vers notre but, bon courage.

Naim 12/01/2007 00:21

BonjourYahia: Vous avez dit " Les publier pour une audience à l'échelle nationale est une grosse bêtise, et pour moi une provocation." Si on considère cela comme provocation, vous pourrez vous abstenir d'acheter le magazine. Parce que, si on suit votre logique, si on se trouve devant quelqu'un qui nous "provoque" par son humour, on doit le poursuivre en justice !!!  On peut taxer son humour de lourd, débile ou de grossier (comme certaines blagues du dossier) mais de là à le jeter en prison.  Je crois, Yahia, qu'on peut vivre dans une société avec une pluralité d'opinions et surtout une pluralité "d'humours", non ?Bouchra: Jolie formulation.Naim

khalid 12/01/2007 00:14

Me revoilà j’ai pu me procurer ce journal et franchement c’est nul vraiment nul !!!!!!!

Bouchra BAHEDI 11/01/2007 23:42

Bonsoir,
comment peut-on prétendre la démocratie d'un pays qui ne respecte pas la liberté de penser et de s'exprimer? 
"quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie."

khalid 11/01/2007 23:27

Pour ma part ça me donne l’idée de me procurer d’abord ce fameux N° de Nichane avant de me prononcer !

nadia 11/01/2007 17:36

malheureusement, les gens abusent de tout pour rigoler, y a des blagues qui rigolent meme des versets coraniques, qt au sexe et la pollitique, n'en parlant pas,
juger deux trois personnes, nest pas une sollution a ce phenoméne, qu'on le veuille ou non, les blagues sont des pratiques quotidiennes, et ce sont eux qui ont renforcé, le contexte haut qui distinguent notre pays. dans ma clique, on ne s'entend que lorsque notre dialigue est plein d'indices extraits de blagues.
n'est ce pas maryam?

Yahia 11/01/2007 15:48

Si vous permettez, je rapporte mon commentaire sur ce sujet d'un autre blog:

"Après la publication des caricatures de notre prophète par le Jylland Posten au Danemark, tout le monde était furieux, et on voulait redéfinir ou revoir le terme liberté d'expression car ce qui avait été fait était inacceptable.

Mais, lorsque c'est un magazine marocain, faudrait-il les soutenir pour cause de liberté d'expression? Moi je dis Non.

L'excuse présentée, qui est que ces blagues sont un produit de la société, donc la punition de Nichane se traduit en la punition du peuple est Fausse.
Ces blagues circulent entre des gens qui se connaissent beaucoup, et chez certains, ça passe à peine.

Les publier pour une audience à l'échelle nationale est une grosse bêtise, et pour moi une provocation. Voilà."

dounia 11/01/2007 14:57

 Est ce que la non- publication des blagues évitera le fait qu'elles sont répétées quotidienement entre les gens?!si "nichane" pour avoir publié et analyser des blagues, provenant de la société marocaine, mérite le "jihad" à son encontre, il faut mettre fin alors, à tous les marocains car ils racontent tous des blagues, et la preuve regarder les cites webs des blagues marocaines...

Yassine 11/01/2007 05:53

Salam
Le rire a des limites. La vérité est que les choses dites sont courantes. Ansi, il serait hypocrisie de juger quelqu'un ainsi, quand des bêtises blus graves sont de mise, sans censure.
Le proverbe s'applique:"montez pour boire du thé ! Déscendez ! Qui vous l'a dit.
En attendant, les blogs montent les escaliers qui descendent..
A bientôt

adilowsky 11/01/2007 00:33

Je n ai pas une tres grande connaissance du sujet, mais d apres ce que j ai lu,  je trouve que c est insensé  de  jujer  qlq  juste par  ce qu il  a  publié des blagues qu on utilise dans notre quotidien. Et bon surf a tout le monde.