Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Madeline McCann et Bouchra Benaissa, deux blondes symboles!

Publié le par Naim

Maddie-McCann-mistaken-Bouchra-morocco.jpg

    Décidément, les stéréotypes ethniques ont la vie dure. Il a suffi d'une photo floue prise par une touriste espagnole, tout près de Tetouan, d'une fillette marocaine pour que la machine médiatique, espagnole et puis internationale, se met en marche: Madeline McCann, petite anglaise de 4 ans disparue au Portugal depuis le 2 mai dernier, serait enlevée par un couple de Marocains. Pourquoi ce malentendu? La réponse est simple: la fillette marocaine photographiée sur le dos de sa maman était blonde comme Madeleine. Le mystère vite éclairci, la Maddie marocaine s'appelle en fait Bouchra Benaissa. Ses parents, Ahmed et Hafida, d'une extrême gentillesse, se sont même prêtés aux longues questions des gendarmes, et surtout à l'harcèlement des dizaines de journalistes internationaux, Anglais et Espagnols en tête, qui voulaient élucider ce "mystère".
    Ce petit malentendu, qui somme toute mineur, révèle un autre, beaucoup plus grand. Les Européens en général, les Espagnols en particulier ne connaissent presque rien de l'architecture ethnique du Maroc. La Map souligne en effet que ce petit incident a permis aux voisins ibériques de découvrir l'existence de personnes blondes au Maroc. La presse britannique a essayé d'expliquer à ses lecteurs cette réalité "confondante" et avance des explications pseudo historiques sur l'origine de ces blonds sur les terres nord-africaines. Ils seraient ainsi les descendants d'anciens esclaves venus d'Europe, écrit The Daily Mail. Comme si les bruns en Europe sont tous des descendants de Sarrasins esclaves! Presque aucune trace de la longue tradition du Melting pot marocain: Phéniciens, Berbères, Carthaginois, Romains, Vandales, Arabes, Africains, Juifs, Européens... On le voit, un petit "incident" est capable de faire ressurgir les pires représentations médiévales de l'Arabe ou du Maure: un sans-pitié, esclavagiste et kidnappeur. Nombre de sites européens, par exemple, se sont attelés depuis longtemps à disséquer le Royaume du Maroc en le décrivant comme étant un "pays connu par l’esclavage d’enfants et la pédophilie organisée".
    L'ignorance consternante dont fait preuve l'opinion publique européenne à l'égard de la réalité marocaine vient essentiellement du fait que les Européens voient le Maroc comme un bloc sociologique homogène qui a des attributs physiques et psychologiques uniformes. Cette vision est alimentée par certains "experts" universitaires qui s'abreuvent d'un savoir académique monolithique alimenté par des siècles de confrontation, et une presse paresseuse qui ressasse à longueur d'éditions les mêmes stéréotypes et les mêmes poncifs.
    Durant les dernières élections législatives marocaines, la presse occidentale, présente dans le Royaume en grand nombre, avait annoncé à maintes reprises un raz de marrée islamiste et un changement radical dans l'orientation du gouvernement marocain. Dans ces élections exemplaires, rien de tout cela n'est arrivé. Et à l'annonce même des premiers résultats, cette presse, déçue et dépitée, cessa sa couverture et annonce à peine les résultats définitifs. La presse espagnole, encore elle, va même jusqu'à douter de la validité de ces élections. L'islamisation du Maroc était une chose inéluctable, les experts et la presse ne pouvaient pas se tromper! Mais souvent, quand il y a une erreur, la mauvaise foi n'est pas très loin.
    Revenons maintenant à notre petite tête blonde: Bouchra Benaissa. Cette adorable fillette, malgré elle, semble corriger ces poncifs et adresser une leçon à ce genre de presse: son innocente ressemblance avec Maddie McCann prouve les complexités sociologiques et raciales. Le Maroc est un bloc hétérogène qui recèle de multiples facettes politiques, religieuses, culturelles et bien sûr ethniques. Exactement comme peuvent l'être la Grande Bretagne ou encore l'Espagne. Merci donc à toi Bouchra et, espérons-le, à très bientôt Maddie!

Commenter cet article

buy subscribers 27/07/2016 16:27

This type of message always inspiring and I prefer to read quality content, so happy to find good place to many here in the post, the writing is just great, thanks for the post.

promote youtube video 27/07/2016 16:27

This type of message always inspiring and I prefer to read quality content, so happy to find good place to many here in the post, the writing is just great, thanks for the post.

clavier arabe 17/02/2015 16:02

Presque huit ans après et aucune trace de la fillette.

Jean-Marc LAMBERT (Omeg Alabab, nom d'auteur) 11/09/2010 14:02


C'est une tradition très solide chez les nord-africains, même les plus pauvres, de respecter les enfants.
Un enlèvement pouvait être envisageable, mais hautement improbable.
Je ne m'étonne pas de trouver des habitants tunisiens ou marocains d'apparence italienne, ou avec des cheveux blonds, ou des yeux bleus.
Les wisigoths, je crois, sont descendus jusqu'à Kasserine, au centre de la Tunisie, dont on peut visiter les restes de la ville romaine en très bon état.
Les habitants ont cachés leur or dans les montagnes, et sont, semblent-ils redescendus timidement.
Bon, à l'époque, l'islam n'existait pas, il était normal d'offrir du vin à boire, question d'entretenir de bonnes relations, et de ne pas laisser un voyageur fut'il envahisseur- sans femme dans son
lit (pratique toujours d'actualité dans les régions désertiques afin d'éviter la consanguinité)
Bon, les déviants sexuels existe dans tous les pays, même en Iran.
Dans les pays musulmans, ils sont beaucoup plus durement condamnés que chez nous. C'est la pendaison ou la décapitation, des choses de ce genre.
Bien cordialement. Omeg.


aude 13/08/2010 22:13


il puvent changer le nom de la jeune fille


abdallah 14/03/2009 22:54

non mr le kabyle les berberes ne sont pas blonds comme vous essayez de pretendre par contre la race arabe  existe est a été toujours blanche le type arabe c'est le semite parfait c'est a la foisle phenicien l'assyrien le kanaaneen le babylonien le carthginoiset le bedouin pour vous faire plaisir ;la race arabe n'a jamais ete une race basanée .mr le kabyle il a toujours existé meme un bon pourcentage d'arabes blonds et n'oublie surtout pas que le premier caliphe omar ibnou al kathab etait d'une tribu arabe blonde aux yeux bleux en plein centre de l'arabie . c'est curieux non . 

Naim 10/11/2007 23:37

Le melting pot existe bel et bien, Kabyle, chez les Berbères comme chez les Arabes. Les territoires dans lesquels ils se trouvent étaient depuis l'antiquité des terrains de mixité raciale et ethnique. Le résultat est une diversité ethnique, riche et variée que nous trouvons dans nos contrées actuellement.

Kabyle 10/11/2007 17:38

Celà n'a rien à voir avec un melting pot, les romains ne sont pas reputés blond ni les pheniciens, il y  a toujours eu en afrique du nord des blonds des roux et des brun, pour preuve la description des berbères sur la tombe du pharaon Sethi 1er en 3000 av JC, le type "arabe" est dû à un metissage avec les populations d'afrique subsaharienne, des blonds vous n'en trouverez que dans les zones du nord montagneuses où les berbères ont fuit aux differentes colonisations et ont vecus en autarcie, de même que les statues ou pieces à l'effigie des anciens numides (berbère) nous montre des personnes aux physiques europeens, les anciens berbère sressemblaient plus à bouchra et à sa famille que l'arabe lambda actuel vivant en afrique du nord, il n'y a ni eu d'esclaves ni de vols d'enfants.

Naim 04/10/2007 04:07

Dure mission! Rimad, mais c'est l'un des objectifs de ce blog. Ce billet, par exemple a été cité par nombre de journalistes. donc, j'espère qu'il a éveillé modestement quelques consciences. Cependant, on parle ici de siècles d'ignaorance et de mauvaises représentations. Vous savez, cela remonte même aux Croisades. Gardons espoir tout de même :-)Merci Jilal. Je suis déjà un lecteur fidèle de votre blog.Adam, comme vous dites, cette leçon a servi et doit encore servir .Inspiration, comme je l'ai dit plus haut, ce sont des siècles d'images déformées et d'horribles représentations qui sont toujours prêtes à être recyclés quand il y a le moindre incident.

Rimad 03/10/2007 20:21

J'adhère totalement à votre analyse et déplore comme vous l'ignorance dont souffre notre pays auprès de l'opinion européenne et même de sa presse simplificatrice.Mais au delà de ce constat dénonciateur, ne devrions nous pas plutôt  agir pour réparer cette injustice. Le monde de la blogosphère s'y prête parfaitement. Ainsi autour de cette histoire anecdotique de la petite Boushra, ne pourrions nous renvoyer à des liens ou des sites qui informeraient encore plus sur le melting pot historique de notre pays. Cela est notre premier devoir et je m'engage modestement à vos cotés pour y pallier.w

jilal 02/10/2007 15:43

blog trés riche,je suis content de le decouvrire; atrés bientot.je serai un lecteur fidéle;

adam 02/10/2007 06:51

Bonjour,Inspiration, je peux expliquer cette vision qu'ont ces pays par l'ignorance, la paresse et le manque d'informations. A quoi bon sortir ces jugement sans prendre une minute pour aller se renseigner!!?? Voilà une petite histoire qui vient de boulverser toute un globe mais ce qui est sûr c'est qu'elle a servi de leçon...cdt,

inspiration 01/10/2007 18:07

Comme si le Maroc n'a pas assez d'enfants de qui il faut prendre soin, a qui il faut se tuer jour et nuit pour donner a manger, pour qui il faut preparer un bon avenir... Cela va de montrer combien on est vu par les autres comme un pays d'hommes bleus, de pots de the, de tentes plantees dans le desert, et de visages "exotiques" qui servent a des "shots" pour cartes postales ou des roles de 3eme degree dans des films hollywoodiens...

Naim 01/10/2007 01:40

Sûrement, Dounia, la grosse somme promise pousse les gens à voir des "Madeleine" partout. Mais commencer à faire ressurgir des vieux stéréotypes rend triste.Cher Mohamed, je sais de quoi vous parlez. Je suis passé par ce stade. C'est folklorique et léger au début et puis cela devient lourd et désagréable.Je suis d'accord avec Houria sur le fait qu'il ne faut pas généraliser ce point de vue (xénéphobie). Mais je ne crois que Hmida a voulu englober tous les Européens dans son jugement mais on sent parfois une "petite" xénéphobie, due essentiellement à l'ignorance dont je parlais dans le billet.Bienvenue, Adam, à cet espace et merci pour ces mots gentils. Le fait de prendre une photo de personnes dans un espace public n'est pas un délit. Qui ne l'a pas fait? Mais surtout cette ignorance et cette mauvaise foi de la touriste en question et la presse quand les parents leur ont démontré que Bouchra est bien leur fille.C'est cette ignorance, une marocaine,  qui est la cause de toute cette affaire. Vous ne pouvez pas imaginer comment se déroule la formation d'un journaliste!!

une marocaine 30/09/2007 17:04

Les journalistes espagnols et anlais ont fait l'école buissonnière ou quoi? A moins que les programmes scolaires souffrent de lacunes. Je penche pour la deuxième hypothèse.C'est grave quand même!!!

adam 29/09/2007 22:59

Salut,Je trouve cet article trés intéressant Mr Naim.Cet incident a pu réveler l'ignorance et la paresse de certains medias européens...Ce que je ne supporte pas c'est comment cette soi disante touriste espagnole, a pu publier la photo de cette famille sans se gêner..et je demande fortement qu'il y aura une poursuite judiciare..car elle n'a pas le droit de prendre les gens comme ça..!Eh la démocratie...lamantable!!

Houria 29/09/2007 15:51

Bel article qui montre à quel point des voisins peuvent se tromper les uns sur les autres. De là à généraliser et dire que tous les européens souffrent de xénophobie rempante... c'est pour le moins exagéré, Hmida.

hmida 29/09/2007 14:04

Ce lamentable incident, indécent par la publicité ignoble qu'on en fait les médias, est la marque de l'incompréhension des européens envers les pays du sud, de leur mépris et de leur xénpphobie rampante.La touriste espagnole qui apris cette photo a volé l'intimité d'une paisible famille marocaine! Elle a photographié ces gens comme s'il s'agisait d'animaux dans la savane, ni plus ni moins....Ce n'est qu'après qu'lle s'est rendu compte que sur ses clichés il y avait une petite fille blonde : PETITE FILLE BLONDE QU ELLE N  AVAIT PAS REMARQUE QUAND TELLE A RPIS LA PHOTO !!!!!Pire : cette touriste qui ne mérite aucun respect tant elle elle manque vis à vis des habitants des pays qu'elle visite a osé dire à la Télé Estagnole (le TVE 1) que cette petite fille devait surement être la fille d'une autre famille européenne , si elle n'est pas Maddie!

mohamed 29/09/2007 13:30

"L'ignorance consternante dont fait preuve l'opinion publique européenne à l'égard de la réalité marocaine vient essentiellement du fait que les Européens voient le Maroc comme un bloc sociologique homogène qui a des attributs physiques et psychologiques uniformes."Ce propos est d'autant plus pertinent pour celles et ceux qui vivent à l'étranger et qui ont le bonheur ou le malheur suivant les cas de ne pas ressembler physiquement aux divers stéréotypes présents dans l'imaginaire occidental. Combien de temps ai-je perdu à expliquer à mes divers interlocuteurs que je n'étais ni réunionnais, ni mauricien, ni antillais, ni malien, ni cubain, ni brésilien, ni vénézuélien mais bel et bien marocain!!!

dounia 29/09/2007 13:10

bonjour,3,5 millions d'euros de récompense offerts par de riches hommes d'affaires à ceux qui aideraient à retrouver les traces de la petite Maddie, un pactole trop séduisant, qui fait que des personnes voit la petite disparue partout, et selon des informations fournies par la police portugaise, plus de 2.500 fausses pistes ont été signalées depuis la disparition. Souhaitons que ça s'arrêtera, que la petite maddie réapparaît saine et sauve, et qu'on laissent tranquilles nos petites filles marocaines qui, à ce qui parait, n'ont pas le droit d'être blondes, ni d'échapper au stéréotype du mythe de l'arabe.                                     merci pour cet interressant article.