Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Google Earth est toujours censuré au Maroc!

Publié le par Naim

Google-Earth-censored-Morocco.jpg
      See this post in english.  
    Comme nous l'avons annoncé à maintes reprises sur cet espace, le logiciel
Google Earth est toujours bloqué au Royaume par Maroc Telecom depuis août 2006! Google Earth est cependant accessible chez les autres fournisseurs d'accès à internet (Wana et Meditel). Aujourd'hui, suite à l'appel lancé par un collègue blogueur, j'emboîte le pas et j'appelle solennellement tous les responsables à cesser ces actes de censure gratuite et incompréhensible. J'appelle également la presse, les blogueurs du Maroc et du monde entier à répercuter cet appel qui vise la fin de toutes les censures:

    Maroc Telecom et Vivendi continuent de bloquer l'accès à Google Earth aux internautes marocains sans raison. La censure de Google Earth a commencé au mois d'août 2006 et continue jusqu'à aujourd'hui. Le Maroc est le seul pays au monde à le faire. J'invite les organisations de défense des droits de l'Homme et les journalistes du monde entier à mener une campagne pour informer le monde relativement à cette aberration qui dure depuis bientôt un an!

 

    Demandez des explications officielles au gouvernement marocain, à Maroc Telecom et à Vivendi (qui contrôle Maroc Telecom).

 

 
 

Commenter cet article

ElNino 06/06/2007 04:56

Tant mieux pour vous s'il n'y a pas de chars dans les rues. Mais au Pérou, les enfants font parfois des défilés militaires et chantent l'hymne national comme de vrais soldats.

Naim 05/06/2007 00:47

Salut les BelgesJe me rappelle effectivement de cette affaire des armes pour la Birmanie, autorisés par le gouvernement belge et l'enthousiaste Louis Michel. Les deux situations, ElNino, diffèrent bien évidemment. Ici, les chars ne sont pas dans les rues :-) Merci pour les informations sur le Pérou et je crois que les espoirs déçus sont de mise ici aussi. Il y a des changements macroéconomiques qui tardent à se répercuter au niveau microéconomique. mais, il y a de grands espoirs. Merci, Virginie, l'exemple de l'instance Equité et réconciliation est excellent mais il y en a d'autres, heureusement.Merci pour vos contributions.

ElNino 03/06/2007 19:58

Il semble alors que le Maroc et le Pérou aient des points communs : une main de fer durant les années 90, des tortures, des infractions aux droits de l'Homme, et puis une "ouverture" à un régime un peu plus libéral. A l'époque, on avait aussi créé une Commission de "Vérité et Réconciliation" mais cela est essentiellement un écran de fumée au Pérou : les fujimoristes sont toujours bien présents dans la société civile, ainsi que leurs méthodes, des partisans sont au gouvernement, et l'opposition est ultra-conservatrice. Les dirigeants qui ont été accusés de corruption et d'infractions aux droits de l'homme sont toujours très actifs et pas du tout inquiétés par une Justice aux ordres. Malgré la croissance économique, les riches sont toujours plus riches, les pauvres plus pauvres, et ces derniers mois, des preuves flagrantes de racisme ont montré que rien n'avait changé.Qui du Maroc à ce sujet-là, cad des "écrans de fumée" et des espoirs déçus ?

Virginie 03/06/2007 19:15

Salut,On se retrouve entre Belges sur ce blog :-) Moi je vis au Maroc et je peux attester que le Royaume est bel et bien en train de tourner une page sombre de son histoire. Rappelons par exemple la Commission "Equité et Réconciliation" qui a donné la parole aux familles de disparus et aux prisonniers politiques de l'ère Hassan II, et cela, seulement six ans après la mort de ce dernier. Etant journaliste de formation, j'ai également été très étonnée de la liberté de ton avec laquelle la presse marocaine traite les sujets politiques. La personne royale et ses pouvoirs sont ainsi ouvertement discutés. Il est vrai que le couperet de la justice rappelle parfois les journalistes à l'ordre avec des peines de prison avec sursis et de lourdes amendes. Mais il n'en reste pas moins que la liberté prise dépasse de loin tout ce que j'ai pu lire ou entendre dans les médias belges concernant notre royauté. Depuis, je relativise!Le Maroc est donc à une période charnière où il est en train de choisir sa voie mais les verrous ont été ouverts et la société civile s'est engouffrée dans la brèche. On peut donc ici parler de réelle démocratie naissante, rien à voir avec le Népal, heureusement!

ElNino 03/06/2007 17:06

Quand je me serai libéré de mes obligations ménagères, je parcourerai en longueur votre blog, rassurez-vous.Je me permettais de faire une remarque sur cette expression de "démocratie naissante", parce que nous, en Belgique, avons envoyé dans le passé des armes au Népal (enfin, le gouvernement belge) qu'on avait qualifié à l'époque de "démocratie naissante". Cette expression avait suscité une certaine émotion dans les rangs des militants de gauche et des organisations des droits de l'homme, car tout le monde savait que le Népal était en fait "une dictature vieillissante" avec un Roi qui avait beaucoup de pouvoir. Toute opposition était muselée et les autorités massivement soutenues par les USA pour en finir avec tous les "gauchistes'.Voilà, c'était juste une remarque, mais j'imagine bien sûr que le Maroc n'est pas le Népal et que vous connaissez très bien votre pays.

Naim 03/06/2007 16:10

Salut ElNinoJe suis d'accord avec Ahmed sur ce concept de "démocratie naissante". Si vous voulez vous convaincre, parcourez les sujets de cet espace. Ceci dit, comme toute démocratie naissante, il y a parfois des relents rétrogrades. Aux citoyens de rester vigilants.Merci de votre passage.

ElNino 03/06/2007 06:04

Je ne connais pas le Maroc, mais l'expression "démocratie naissante" n'est-elle pas un peu cynique ?Sympa ce blog, j'aime l'ambiance musicale et les infos qu'on y trouve.

Ahmed ELKHARRAT 31/05/2007 00:54

C’est vrai que la démocratie au Maroc et naissante, mais en imposant la censure, le Maroc  recule d’un pas  en arrière.  Si seulement il reculé d’un pas, pour avancé en deux.   Pour la liberté qui combattra ? Nos jeunes, ils ont des choses importantes à faire (se balader par tout, ou jouer des cartes).

Naim 30/05/2007 22:34

J'ai beau cherché Anouar mais je n'ai trouvé aucune raison valable. Les images datent d'au moins 3 ans.Ahmed, je crois réellement que le Maroc est une démocratie naissante mais parfois des réflexes rétrogrades réapparaissent. Il faut donc, sans cesse, les combattre.

Anouar 30/05/2007 22:20

Pourquoi au juste on a fait cela?N' y a t il pas une raison derière? 

Ahmed elkharrat 30/05/2007 19:23

La censure est inacceptable, ils disent que le Maroc et un pays de liberté, et  démocratie ; la censure c’est  contre la démocratie. Je crois qu’avec le temps ils ne vont pas censurer que des sites, mais  ils vont  nous censurer  nous aussi.  . c’est la démocratie à la Marocaine .