Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mythe du Maroc pas cher est mort !

Publié le par Naim

billet-de-100-dhs-maroc-recto.jpg      Les tarifs des communications téléphoniques au Maroc sont les plus chers dans le monde arabe, selon un rapport de l’Arab Advisors Group (AAG) intitulé les « Tarifs du cellulaire dans le monde arabe ». Ce rang, le Royaume l'occupe en  détenant le coût moyen le plus élevé par minute dans le mobile post-payé.
       Avait-on besoin de cette étude pour le savoir? Les Marocains le savent que très bien puisqu'ils s'appellent souvent par "bipage" (je te bipe, donc je pense à toi !) Encore plus en prépayé, les communications entre différents opérateurs peuvent atteindre le prix hallucinant de presque 7 dh/min (presque 0.7 € la min) Cette étude vient s'ajouter à une autre effectuée récemment et qui prouve qu'Internet reste très cher au Maroc. Le Royaume pratique en effet les tarifs ADSL les plus chers du Maghreb. Les trois opérateurs téléphoniques Maroc Telecom/Vivendi, Meditel et Wana ne se font pas de concurrence, gardant un statu-quo des prix artificiellement élevé.
       L'absence d'une réelle politique sociale de l'Etat laisse finalement libre cours à un capitalisme sauvage qui se nourrit de ses propres travers, dont la cherté de la vie. L'enseignement qui se privatise d'une manière exponentielle devient hors de prix. Des écoles primaires à Casablanca et à Rabat demandent aux parents des sommes de 3500 dh/mois par enfant! Et ne parlons même pas du coût de la nourriture.  Des produits de base ont atteint des prix astronomiques: pommes de terre, oignons, petits pois... à 10 dh/kg, huile blanche avait atteint quelques semaines auparavant 14 dh le litre.
       Autre exemple: les autoroutes, qui ont commencé à fleurir pendant le règne de Mohammed VI, sont tellement chères que la plupart des tronçons (à l'exception notable de l'axe Casablanca/Rabat, l'axe le plus rempli d'Afrique) reste vide à longueur de journée. Le trajet de Fès/Casablanca, long de 250 km coûte plus que 70 dh (environ 7€). Au lieu de vouloir appliquer de force une loi insensée
relative au Code de la route, un prix moins élevé pourrait à coup sûr rendre les autoroutes marocaines beaucoup plus vivantes et diminuerait définitivement le nombre de morts sur les routes nationales.
       Dans le secteur de l'immobilier, le Maroc bat des records. Des appartements estampillés "haut de gamme" se négocient à plus de 4500 €/m² et des villas se vendent au prix incroyable de 2 millions d'euros à Marrakech alors que le Smig officiel est toujours à 2000 dh (l'officieux étant encore plus bas.)
      Le Maroc est très cher et pas que pour les Marocains. Les touristes se plaignent également. Dans une récente enquête effectuée par le département du tourisme auprès des tours opérateurs au sein du marché français, ces derniers ont répondu à l'unanimité: la destination Maroc est très chère, par rapport à ses concurrentes directes la Tunisie, la Turquie et l'Egypte. Ainsi, le prix d'une semaine à Marrakech dans un hôtel 4 ou 5 étoiles peut atteindre parfois le double que peut coûter le même séjour avec les mêmes conditions à Istanbul ou Louxor ! Même les séjours balnéaires sont chers au Maroc, Agadir est l'une des villes balnéaires les plus onéreuses pour les touristes étrangers. Seule Sharm Al Sheikh s’aligne quelque peu sur Agadir avec un séjour qui oscille entre 650 et 800 euros, dixit l'étude.
       On le voit, le Royaume du Maroc est devenu un royaume de surenchères. Depuis le gouvernement  Jettou et encore plus avec le gouvernement d'Abbas El Fassi, le Maroc semble être incapable de juguler cette escalade dangereuse de la cherté de la vie. Les interminables grèves (transports, fonctionnaires, enseignants...) sont là pour nous le rappeler: l'équilibre social est très précaire. A moins d'initiatives sociales fortes et courageuses, des événements malheureux
vont surgir
et qui ne seront pas sans rappeler d'autres événements malheureux comme ceux de Sidi Ifni ou Sefrou.
billet-de-100-dhs-maroc-verso.jpg

Commenter cet article

mina 30/04/2010 18:29


Ce rapport est juste le plus alarmant est celui de la tele phonie car aujourd'hui personne ne peu s'en passer.Que devrions nous faire pour eviter cela grande question
La seule suggestion que je peux vous faire s'addresse au proprietaire de pme sans exceptions qui desirent diminuer le facture il il existe un standard téléphonique a moindre cout qui permettra
desfaire des economies jusqu'a 60% de vos factures habituelles incroyable mais vrai.
www.ip8x.com


mina 16/04/2010 13:38


Sa première analyse concernant le téléphone est tellement juste.la téléphonie marocaine est très chère et joue beaucoup sur la rentabilité des entreprises surtout les PME.
Mais ces entreprises doivent savoir qu'il existe des méthodes très efficace pour palier a cela;
notamment le standard téléphonique nouvelle génération l'ipbx
il permet de faire des economies sur les factures téléphonique de plus de 5O/ c"est incroyable mais vrais et en plus de cela il est doté d'autres fonctionnalité a couper le souffle.
LA cerise sur le gateau est qu'il est commercialise au Maroc ^par une entreprise de référence openlab pour plus d'informations www.openlab.com.
conseiller cela vos connaissances c'est incroyable


Mustapha 07/04/2010 10:17


Il y a une pression fiscale très forte au Maroc et l'inflation fait exploser les prix. Le Maroc n'a aucun contrôle sur le prix du fixe par exemple puisqu'il a vendu l'opérateur historique à
Vivendi. En plus le maintien des prix élevée profite à l'état aussi. Je pense qu'il y a une entente illicite entre les opérateur et l'état sur les prix. Regardez par exemple le prix de l'Adsl au
Maroc. 512 kbit/s à 500 dh sans compter les frais annexes. Et ce ne sont pas les hommes politiques qui vont changer cela car ils ont les moyens de se payer l'ADSL à ce prix et peut être même qu'ils
ne paient pas ce service. Donc laissons le chameau en sommeil.


mario scolas 26/05/2009 10:28

j'ai remarqué la même chose, les tarifs sont plus élevé au Maroc qu'en Belgique!

Makadame06 30/04/2009 03:21

bonsoir...je viens de temps en temps...mais ces derniers temps je ne pouvais pas mettre des com's....j'ai eu un probleme avec l'ordi...j'aime tjs les musiques que tu mets ...mais là c'est une voix magique,il en existe peu comme ça dans le monde... je viens en visite,comme ça j'ai des nouvelles du Maroc.... le Maroc va devenir un pays cher....comme ici la côte d'azur...il y a des fortunes,mais il a des ouvriers qui font qu'une ville est vivante aussi ....tout devient trop cher pour les gens du peuple @ bientôt

Naim 30/04/2009 02:49

Marie-Aude, tu peux le publier sur ton blog bien sûr. C'est marrant mais c'est un de tes textes, que j'ai d'ailleurs commenté, qui m'a inspiré ce billet. Rappelle toi la boite de friskas ! ;-) Khalil, je crois qu'on est d'accord sur l'idée que le Maroc reste quand même très cher.

Marie-Aude 29/04/2009 19:26

Tout à fait d'accord... j'avais déjà fait une analyse de ce type sur le blog de Mezgarne, en soulignant la différence de prix entre Maroc et les autres destinations. Mais... il y a un grand mais néanmoins, le Maroc n'est pas une destination "industrielle" en tourisme comme peuvent l'être la Tunisie ou la Turquie. Les infrastructures touristiques de ces pays sont en partie rentabilisées par la masse de touristes à 200 euros la semaine. Maintenant, que l'hébergement de luxe à Marrakech exagère fortement, ce n'est pas nouveau. J'ai lu ailleurs que le prix des riads avait déjà baissé de 25%. Je pense qu'après quelques faillites, cela se répercutera sur les prix pratiqués. Si cela ne te dérange pas, je reprendrai ton article sur mon blog.

Khalil 28/04/2009 20:05

Bonjour Naim,Je voudrais revenir sur quelques faits abordés dans ton article.Je ne pense pas que le Royaume soit si chers que ça. On a peut être des prix plus élevés pour la téléphonie, mais question qualité de vie, on peut tout à fait se permettre beaucoup de choses qui ne seraient pas possible en Tunisie ou en Espagne.Après si tu prends le haut du panier avec des prix d'école privée à 3500 dh, c'est normal que le topo soit si noir. Il y a bien des bonnes écoles privées à Casablanca pour 1500-2000 DH et qui sont aussi très bien. Il y a de plus des lycées publics gratuits qui sont très bien classés. Mais bon il reste que l'éducation au maroc n'est pas tip top mais c'est un autre débat.Pour les prix de l'immobilier ça flambe dans la capitale et les grandes villes, c'est sûr que ce n'est pas facile à régler comme problème. Mais les choses bougent avec les nouveaux plans des géants du BTP.Il faut dire que les marocains ont tendance aussi d'aller tous au même endroit, sur les mêmes spots, pour les mêmes métiers, au lieu d'essayer d'innover et réfléchir à plus de mobilité.Mais le plus grand problème au Maroc c'est surtout qu'il n'y a pas assez de concurrence et les gens ne prennent pas suffisament de risque.J'espère que les choses changeront avec la jeune génération qui arrive.

Naim 25/04/2009 04:41

Je vois qu'il y a presque une unanimité sur ce sentiment de la chereté de la vie. Ahmed, marocaine, Adil, Omar.Même en relativisant, Guizaoui, la vie est chère au Maroc pour la majorité écrasante des citoyens.Anonyme, je ne crois pas que c'est une question d'offre et demande. C'est plus une question de régulation ou de non régulation. Soit, on régule le marché pour ne pas s'enflammer, soit on laisse le marché le faire tout seul mais il faut jouer le jeu jusqu'au bout et cultiver la transparence et la concurrence.Cela n'empêche, Margareth et Said, d'aimer et de chérir ce pays.

linguiste 24/04/2009 19:11

slt,à omar : une forte absence non un fort absence !!!ne laissez pas les incorrections traîner librement...

adil 24/04/2009 04:40

Bienvenue au tiers monde!

Ahmed 22/04/2009 16:47

Je viens de voir sur 2M des gens se plaindre du prix des fruits et légumes. Ils ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent s'offrir des oranges, qui sont à un prix ridiculement bas en Espagne, comme j'ai pu le voir par moi-même il y une diziane de jours!Je me suis toujours demandé comment faisaient les familles avec des revenus modestes pour s'en sortir. Je ne frénquente le Maroc que d'été en été et sans jamais aller à des endroits chics ou chers, mais je me suis souvent fait la réflexion que la vie y est chère. Un petit tour au marché et on a une jolie petite note pour pas grand chose.Par ailleurs, une petite visite au plusbeaupaysdumonde au printemps est hors de prix comparé avec la Turquie où l'on a deux fois plus pour trois fois moins! Alors, on choisit Istanboul. On a parfois l'impression que la Royal Air Maroc veut amortir ses avions avec quelques vols. Une famille de trois, 1500 euros, mais  vous avez droit à 30 kg et un repas, dit la pub à la radio à Bruxelles. De tout coeur avec les petits portefeuilles quand ils font leur marché et celles et ceux qui ont de la famille à travers le Maroc et qu'ils doivent contacter de temps à autre, par téléphone, pour avoir des nouvelles. Pour ma part, je refuse de gaspiller mes sous dans des cartes prépayées, car j'ai trop l'impression de ma faire rouler dans la farine. Et puis, ne dit-on pas pas que le GSM pour nuire à la santé (... financière, certainement!).

guizaoui n. 21/04/2009 17:56

Ce que tu écrit est vrai, mais il me semble que le problème n'est pas qu'au MAROC. Je crois que l'écart entre les riches et les pauvres est dans la plupart des pays. Mais cette GRANDE PAUVRETE n'a t'elle pas été annoncé???????

une marocaine 20/04/2009 21:06

Pourquoi je ne suis pas surprise par les résultats de ce rapport ?!!!Quand je vais au Maroc parmi les choses qui m'énervent le plus c'est le téléphone. J'ai l'habitude de l'abonnement donc de téléphoner à ma guise. Quand je suis dans leplusbeaupaysdumonde je recharge mais juste quelques heures après la recharge est épuisée. Pourtant je ne passe pas des heures... C'est tout simplement de l'arnaque. On s'étonne tjrs de cette mannie des Marocains à biper. Mais quand on connait le prix de la communication ça se comprend.Pour le fixe, je suis abonnée à un opérateur en France qui intègre dans son offre des communications gratuites vers les fixes d'une 60taine de pays : europe, amérique du nord, du sud, chine, israél etc... Aucun pays africain ne figure sur sa liste. Je n'arrive pas comprendre pourquoi. Pourtant ces pays n'ont rien inventé et pour le cas du Maroc il a amorti ses installations depuis belle lurette. Va comprendre !

anonyme 20/04/2009 08:17

 Tant qu'il y a des clients disposes a payer les prix afficheset puisque les entreprises touristiques et commerces   qui appliquent ces prixexorbitants  ne font pas faillite , c'est que ces derniers sont adequats ou appropries.Voici les facteurs qui regissent les prix ;http://www.peoi.org/Courses/Coursesfr/mac/fram3.html

vita 19/04/2009 11:01

Bonjour printanier de VITA

Said 19/04/2009 09:42

Salam,Vous parlez économie, waw!Je pense que l'article intéresse bcp de personnes. Inutile de revenir encore sur les aspects du royaume cher, mais rapellons aussi que ses impôts sont les plus lourds. Plus encore, les législation rigides et à multi-vitesses n'en ajoutent que du poids: combien d'autorisation faut il pour pouvoir tenter de pêcher un poisson sur nos cheres côtes!En tout cas, même avec cette amértume, nous espérons vis et santé à notre pays, que tout celà ne soit signe de viellesse et d'agonie!

Omar 18/04/2009 21:53

On voit là un fort absence du pouvoir de régulation de la part de l'Etat. Comment peut-on concevoir que l'on paye 1 minute de communication, alors qu'on n'a parlé que 10 secondes! La facturation à la seconde devrait être IMPOSEE par l'ANRT aux opérateurs.On ne favorise pas assez les effets de masse et les économies d'échelle que pourrait générer par exemple l'utilisation massive des autoroutes par exemple...Bref, chacun sa vache à lait, et chacun essaie d'en profiter au maximum!

redouane 18/04/2009 18:57

excellente synthèse.depuis logntemps;j'attend cette initiative d'un bloggeur qui vit en maroc.vraiment ;il faut avouer et dire la vérité;ainsi nous devons blamer cette politique rigoureuse;qui souffre de l'équilibre économique ainsi la contrainte budgétaire.la vraie victime c est la classe de prolétariat.

Idriss Saadani 18/04/2009 13:17

Bonjour Professeur ! merci de prendre contact avec moi par email.