Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges Bush, chaussures volantes et vengeance symbolique

Publié le par Naim

chaussure-symbole-irak-bush.jpg
      En pleine effervescence cinéphilique, la rumeur s'est répandue comme une traînée de poudre: Georges Bush a essuyé un jet de chaussures de la part d'un journaliste irakien (Mountazer al-Zaïdi). A la vision des images, on ne peut qu'admirer le merveilleux réflexe de Bush. Eviter deux fois de suite des chaussures volant à une telle vitesse est une prouesse qu'on ne peut qu'applaudir. Cependant et de l'autre côté, risquer sa carrière, sa vie peut-être, pour donner aux télévisions du monde entier l'une des plus belles images du XXI siècle est un geste et un acte dont le courage n'a d'égal que la préméditation qu'il a mis pour y arriver.
      Plus fort qu'un attentat, plus parlant qu'une bombe et plus spectaculaire qu'une manifestation, ce jet de chaussures a une portée symbolique fort profonde. Un tel président, assurément l'un des pires des Etats d'Unis d'Amérique, ne mérite même pas les grains de poussière tombés des chaussures (de pointure 43 pour les soucieux du détail) qui l'ont effleuré. Face à tant de victimes et de haine semée dans différentes contrées du monde, une paire de chaussures vient de répondre avec tant de classe et d'élégance.
      Bien évidemment, cette paire de chaussures ne peut faire oublier les millions de victimes irakiennes tombées sous l'embargo de Georges Bush Senior et sous les balles de Gorges Bush Junior. L'Histoire le jugera et va encore le juger mais pour les citoyens du monde entier, qui exultent déjà, ils peuvent déjà célébrer les fameuses chaussures de la vengeance.


Vidéo de G. Bush esquivant le jet de chaussures du reporter irakien Mountazer al-Zaïdi

Commenter cet article

fiorella 31/01/2009 23:21





site très intéressant est une magnifique contribution en apprendre plus chaque jour grâce à vous, qui publient des choses qui est vraiment utile merci salutations streetwear usa



siham 27/12/2008 00:17

Non seulement George Bush qui mérite le jete chaussure, mais il y en a plusieures tyraniques et dictateures aussi.surtout dans nôtre monde arabe en attendant des autres "Mountazar"( que Dieu le béni). j'ajoute ma voix aux ceux qui soutienent MONTAZARE!     VIVE LA LIBERTE D'EXPRESSION!    LA MORT POUR LES TYRANIQUES!   

Naim 21/12/2008 23:32

Merci Carambole. Elle vole toujours ;-)Bien vu Salima.Hmida, Taha, il est clair que la meilleure réponse face à cetta gression américaine est le développement de nos pays. Une chaussure n'a qu'un effet de "communication".Beau trucage Adil.Eva, je crois que ça peut arriver n'importe où dans le monde. le désespoir est universel, les actes désespérés le sont aussi.

carambaole:0114: 20/12/2008 22:33


J'ai lu votre billet avec un grand
plaisir cette chaussure a fait le tour du monde

salima 18/12/2008 17:11

C un autre moyen d’expression et de communication___ c la presse hhhhh

salima 17/12/2008 21:30

 salut Mr bon article , c la pure liberté d'expréssion hhhhhhhhh  

hmida 16/12/2008 21:16

Come je le disais chez UNE MAROCAINE, ce geste a une portée symbolique formidable.Il ne faudrait pas que le verbe arabe le noie dans des qualicatifs qui risquent de lui faire perdre sa charge émotionnelle fabuleuse!

adil 16/12/2008 21:03

C'est bien de voir des actions pareilles, ca remonte le moralPs: on ne l'apelle plus Bush junior mais Bush l'élu (voir mon blog)

taha 16/12/2008 20:50

Je ne suis vraiment pas d'accord avec cette fièvre autour de cette chaussure volante. Même la fille de Kadhafi sort de l'ombre pour décerner un prix à l'auteur de ce geste! La gloire ne s'acquiert pas comme cela. Si nous voulons faire parler de nous et rivaliser avec ceux qui nous font du mal, il nous faut être plus travailleurs, plus productifs, plus imaginatifs. J'aurai préféré que les médias parlent de livres best sellers, de films réussis, d'inventions technologiques, de bonne gouvernance venant des pays arabes. Le jet de chaussure, une bombe ou des manifs téléguidés ne font pas la gloire et ne nous feront pas entrer dans l'histoire des peuples.

eva baila 16/12/2008 19:50

Vive les chaussures qui volent ! En France ça ne risque pas... (personne ne l'a élu, mais personne ne se risquera à jeter ses souliers : sinon gâre au crime de lèse-majesté)... nous sommes pourtant au pays des chaussures libres !