Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2001: l'odyssée de l'espace à l'Univers-Ciné de Safi

Publié le par Naim


    Dans le cadre des ses activités pour la saison 2008, l'Univers-ciné de Safi, le ciné-club de la Faculté Polydisciplinaire de Safi, diffusera jeudi 17 avril à 14h30 le chef-d'oeuvre 2001: l'Odyssée de l'espace (2001, A Space Odyssey) de Stanley Kubrick. Le film qui date de 1968 est une adaptation des nouvelles de Arthur C. Clarke, qui vient de s'éteindre il y a quelques semaines. C'est d'ailleurs ce dernier en compagnie de S. Kubrick qui a signé le scénario de ce monument cinématographique.
2001-odyssee-de-lespace
    La genèse du film tourne autour d'un monolithe noir qui apparaît à des périodes clés: l'aube de l'humanité, à la fin du XX siècle et dans un futur indéterminé. Cet objet mystérieux va influencer les personnages qui gravitent autour, des hommes singes préhistoriques aux astronautes du futur. Dès lors, ces derniers vont affronter Hal 9000, un ordinateur de génie capable du meilleur ... comme du pire.

    Voir et aimer 2001: l'odyssée de l'espace, l'un des plus grands films de science -fiction, n'est pas chose aisée. D'autant plus si on cherche une narration linéaire classique. La vision de cet OFNI (objet filmique non identifié) est une expérience sensorielle dans laquelle le spectateur doit s'abandonner aux images magnifiques des steppes préhistoriques ou encore celles des voûtes célestes et aux musiques sublimes comme celles de Richard Strauss, Johann Strauss ou Gyorgy Ligeti. Stanley Kubrick évoque lui-même cette expérience en ces termes:j'ai essayé de créer une expérience visuelle, qui contourne l'entendement et ses constructions verbales, pour pénétrer directement l'inconscient avec son contenu émotionnel et philosophique (...) juste comme la musique ; "expliquer" une symphonie de Beethoven, ce serait l'émasculer en érigeant une barrière artificielle entre la conception et l'appréciation.

    2001: l'odyssée de l'espace qui contient la plus grande ellipse cinématographique (sa durée: 4 millions d'années !) est un film visionnaire: les astronautes confirment l'exactitude et la rigueur de la représentation de l'espace imaginé et mis en scène par Stanley Kubrick. Le film a souvent divisé les critiques. Cependant, ces derniers sont unanimes: il y a un "avant" et un "après" 2001: l'odyssée de l'espace. Bon spectacle.
Hal 9000, le plus grand méchant de l'histoire du 7ème art.

Commenter cet article

Mario Scolas 26/04/2008 20:33

Kubrick est incontestablement un maître du cinéma, et ses films alliant innovation technologiques susceptible de récolter une large audience et scénarios au sujet troublant amène le spectateur à réfléchir sur lui même. Le propose se veut choquant chez lui : il n'y a point cette volonté de livrer au public un long métrage ou le "mauvais" est posé comme n'ayant aucun point commun avec le spectateur qui se verrait alors gratifié dans la conviction que seul l'autre est capable de commettre le mal qui est décrit comme dans son film culte Orange Mécanique.

Naim 23/04/2008 04:49

Merci Lalla marocaine ;-) La valse t'es dédicacée alors.

une marocaine 20/04/2008 16:13

La chance :) A sidi besse7etekom :) PS 1:  ta nouvelle "liste musicale" est extra comme à l'accoutumée :) Et quoi de mieux en ouverture que la valse. Excellent choix Sire :)PS 2 : il parait qu'il y a une certaine "Géraldine" 24 ans qui est ouverte d'esprit, qui aime rigoler, discuter etc... Mais qui est seule et SE BALADE sur ton blog. En plus, pas mal physiquement. Méfiance, méfiance !!! ;) :)))))

Naim 20/04/2008 05:51

Merci Hanane, le débat était effectivement très enrichissant. Taoufiq, tout à fait d'accord.

Hanane ELMAJIDI 16/04/2008 20:47

Salut,
C’est bien dommage pour moi, je ne pourrai pas partager ce plaisir avec vous.
Je vous souhaite un bon spectacle et un bon débat au tour du film.
Bon vent

taoufiq 14/04/2008 17:18

oui et sans doute le meilleur film catégorie science-fiction,