Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Marocains, plus gros buveurs au monde !

Publié le par Naim

the-a-la-menthe-mint-tea-maroc    Faut-il le préciser, il ne s'agit point de bières ou d'alcool mais bien de thé, vert plus précisément. Le Marocain en est un gros buveur puisqu'il peut siroter en effet jusqu'à 2kg de thé en moyenne par an !
    Consommée à toute période de la journée, cette boisson populaire faite à base de thé vert n'est pas prête de tarir. Selon les dernières statistiques des Douanes chinoises, le Maroc est le premier importateur de thé vert au monde. La Map qui rapporte l'information indique que les importations du Royaume en thé, qui ont totalisé près de 120 millions de dollars, ont augmenté de 1,4% par rapport à l'année précédente. En plus de la Chine, qui s'accapare 90% des importations, le Maroc importe également du thé de l'Inde et du Sri Lanka. Reconnu dans le monde entier, le savoureux thé à la menthe reste la boisson symbole par excellence de l'hospitalité marocaine, chaude et sucrée.


Photo de TravelandTrek.

Commenter cet article

louizi 24/04/2008 18:02

très belle image:ça fait chauffer le coeur,evident:sable chaud et du thé vert aussi chaud et tout cela explique la chaleur de l'accueil marocain 

guizaoui 21/03/2008 22:09

Je crois qu'on l'appel aussi "le wisky marocain".A boire sans modération, légèrement sucré.Ma "dernière" si est mise aussi.Félicitations pour ton blog.Bonne continuation.

syboule 14/03/2008 16:09

superbe !! c'est pour une pub je suppose!! en tous cas c'est bien monté

quiriny 11/03/2008 10:25

Il faut savoir que le thé vert bu en grande quantité a des effets dangereux sur les reins.De plus, les Marocains sucrent ce thé à raison de 400gr par théière. Catastrophique !!! Le diabète atteint désormais les adolescents marocains.D'ici 2014, le diabète va passer de 180 à 310 millions de personnes atteintes dans le monde.Le Maroc va payer un lourd tribut à cette maladie particulièrement invalidante. 

Moony 10/03/2008 20:32

je pense quand même qu'ils boivent plus de bière et de vin que de thé, et que certainement ce sont de gros consommateurs des uns et des autres :-) 

azmi 09/03/2008 12:39

Salut Mr. Naim :Comme nous le savons tous ,le thé reste un mythe pour tous les marocains puisqu'il est leur boisson préférée et ancéstrale.Et d'ailleurs ,beaucoup de chansons prouve celà ,commela chanson du groupe Essiham : "Hadak atay bladi "et bien avant eux le groupe :  Nass El ghiwane ,avec "assinia" Alors ,restons -en fidéles.

monotheiste (lol) 07/03/2008 07:17

We maal dhaak al barraad  m'3anguer  tarbouchou?&atta l'kaass d'athaay m'kachkach kif hiya laada fi Sahara.Le the' vert  est un puissant antioxydant  qui protege la sante contre toutes sortes de maux . www.nutritionconcept.com/info/th%E9vert.htm

Naim 06/03/2008 23:18

Merci Layachi. Il n'y a que cette chanson de Nass El Ghiwane qui peut aller avec le sujet du billet.Une marocaine, too banal, il vaut mieux être premier dans quelque chose. En thé vert, ça me va bien ;-)Kenza, Ali, Adil bessaha ou raha. C'est vrai que cette photo donne envie d'effectuer un pique nique au désert.Mohamed, un beau texte. Un immense merci. Je l'utiliserai peut-être dans un autre billet.

layachi 06/03/2008 22:42

les marocains ne boivent pas seulement le thé mais il sont aussi amoureux ; il boivent du thé quand ils sont heureux dans leurs plus belles fêtes et il en buve encore quand il sont triste dans leurs  cérémonies. NB: belle chanson aussi de Nass El Ghiwan. plein dans le mille!!!

une marocaine 06/03/2008 22:36

Pour une fois un bon classement pour le Maroc depuis le temps qu'on l'attendait! ;) :))))PS : la photo est SUBLIMISSIME :)

Ali 06/03/2008 20:41

Bsr mon cher prof..croyez moi,au moment où j'ai vu ces verres,j'ai eu une immense envie de boire du thé..peronne ne peut mettre en doute le "pouvoir magique" de  "dakka" sur les marocains.. pour moi je suis maigre parce que je préfère "dakka" sur tous les repas..il exerce  une sorte de "dictaturie"que j'aime bcp moi..je sais pas d'où elle vient cette puissance..mohim,vive "dkouk"..mon slogan publicitaire c'est : "pas de montée sans thé"

Kenza 06/03/2008 17:19

hummm chehitini fe chi berrad, mais comme celui sur la photo pas celui de la maison :)un des plus beaux souvenirs de mes années lycée fut la fois où on a tous décidé d'aller manger de la bissara et boire du thé dans une berraka avec les maçons du coin ... ambiance super conviviale et le thé le plus délicieux jamais bus (j'ai du finir la theiere à moi toute seule)....Mon dieu ça ne me rajeunis pas tout ça :))))

mohamed 06/03/2008 16:45

Voici un extrait de Oreiller d'herbes, un superbe roman de Natsume Sôseki. Le narrateur est un peintre qui s'est retiré dans une auberge de campagne.Il est invité à prendre le thé par le moine d'un temple bouddhiste.Il n’y a que quelques gouttes au fond d’un bol démesuré. Sur un fond gris bleu, il y a une forme indistincte et grossièrement sommaire, terre de Sienne et jaune d’or, dont on ne saurait dire si c’est un tableau, un motif ou un masque d’ogre manqué.- C’est un Mokubei, explique le vieux laconiquement.- C’est beau, commenté-je simplement.- Hélas, il y a beaucoup de faux Mokubei…Regardez le dessous du bol. La marque est inscrite.Je le soulève et le regarde en le tenant en direction de la porte-fenêtre de papier, sur laquelle se dessine l’ombre chaleureuse d’un grand aspidistra dans un pot. Je me penche pour examiner le fond, où j’aperçois le petit paraphe du potier. Je ne crois pas que la signature soit nécessaire à l’appréciation, mais il faut conclure que les connaisseurs s’en soucient beaucoup. Je ne pose pas le bol, mais l’approche directement de mes lèvres.Savourer ce breuvage épais, sucré, maintenu à la température qui convient, et dense, en le gardant sur la langue, goutte à goutte, c’est un acte éminemment poétique pour tout homme de goût. Les gens ordinaires croient que le thé est à boire, mais c’est une erreur. Quand la goutte se pose sur le bout de la langue et que l’élément pur se disperse dans les quatre directions, il n’y a pratiquement plus de liquide qui puisse descendre de la gorge. C’est seulement un délicieux parfum qui s’achemine vers l’estomac par l’œsophage. Il est vil d’utiliser les dents. L’eau est pour cela trop légère. A plus forte raison, le thé gyokuro, dont la finesse est supérieure à celle de l’eau pure, n’offre aucune résistance qui fatigue la mâchoire. C’est une boisson parfaite. Certains se plaignent d’insomnies quand ils boivent du thé, mais je leur conseillerais d’en boire quitte à perdre le sommeil.

adil 06/03/2008 15:16

jolie photo! elle vous remonte le moral, d'ailleur comme le thé :-)

too banal 06/03/2008 12:31

C'est riche d'enseignements!Pour une fois qu'on est bon quelque part ! Cela nous change de notre position de cancre! Et sincèrement, ça nous fait de belles jambes!