Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Palestine, tragédie du 21ème siècle

Publié le par Naim

Jerry-Lampen-Netherland-Reuters-Une-Palestinienne-pleure-son-mari----Gaza.jpg

Jerry Lampen, The Netherlands, Reuters. First Prize General News Singles, World Press Freedom Day 2004

   

    La nouvelle année 2008 est déjà bien entamée. Mais une impression désagréable de déjà-vu est déjà répercutée dans les journaux et sur les écrans de télévision. Le Palestinien se fait toujours exterminer. Bombardements réguliers, liquidations ciblées quotidiennes, guet-apens tendus aux chefs résistants, bouclages de territoires, etc. Israël varie les moyens mais le but reste toujours le même: enlever toute velléité de résistance au peuple palestinien. Depuis le 17 janvier dernier, avec des raids quotidiens meurtriers, toute la bande de Gaza est soumise à un blocus presque total provoquant l'interruption de l'électricité sur tout le territoire. Selon ses dires, l'Etat hébreu se venge des tirs des roquettes palestiniennes d'Al-Kasam. Cependant, il recourt à un châtiment collectif arbitraire puisqu'il ne distingue pas entre les cibles militaires et civiles.
 

    Le rapporteur spécial de l'ONU pour les droits de l'Homme dans les territoires occupés, John Dugard, a dénoncé également samedi dernier ces crimes de guerre "lâches" commis par Israël dans la bande de Gaza. Bien évidemment, ce n'est pas la première fois ni, malheureusement la dernière, où Israël exhibe et utilise sa machinerie guerrière ultra-sophistiquée face à un peuple palestinien meurtri, éreinté et divisé. Mais ces dernières années, le monde éprouve de moins en moins de sympathie pour le drame palestinien, sentiment apparu avec le vide laissé par la mort du leader charismatique Yasser Arafat et renforcé par le coup d'état du Hamas à Gaza. Laissés à leur triste sort, les Palestiniens affrontent désormais l'occupation israélienne sans aucun appui international. Décidément, tragédie de la seconde moitié du 20ème siècle, la question palestinienne le sera également au 21ème siècle.

Commenter cet article

tof-alger 19/03/2008 12:34

salut a tous .vraiment la palestine est la tragédie du 21 siècle.mais elle reste toujours notre capital.personnellement j'ai un espoir et une passience.je suis certain qu'au futur proche israel sera facée par le hizballah.par l'iran et par les stratégies de la syrie.et bien sur par mes virus.hhh                                       merci bien pour l'article

Naim 02/02/2008 18:53

Merci Lahcen.Nathalie, je guetterai ce film. J'aime bien également les films avec cette touche de surréalisme que semble avoir ce film.Merci Yassine.Marie-Aude, je suis d'accord avec votre analyse. Cependant, nous ne pouvons jamais mettre à pied d'égalité occupants et occupés, oppresseurs et oppressés. Même leurs souffrances se sont pas équivalentes. La paix est la bienvenue quand elle est accompagnée de justice.

Marie-Aude 02/02/2008 01:23

Pendant la deuxième guerre mondiale, le Grand Mufti de Jérusalem s'était posé en ami d'Hitler. Il était donc "dans le camp des vaincus" et dans l'impossibilté de négocier. L'Europe s'est débarassé à bon compte de sa culpabilité, en jetant les graines d'une autre tragédie, pour se faire pardonner un massacre qui jusqu'à maintenant n'a pas été égalé. Après, de dérives en dérives, les deux frères ennemis qui se disputent encore la terre, comme autrefois le droit d'ainesse, ont chacun diabolisé l'autre. La peur s'est affermie, basée sur les attentats, sur une répréssion de plus en plus violente et de moins en moins humaine, sur des mensonges de part et d'autres, et le plus fort a oublié son Livre, et la fraternité, tandis que le plus faible s'enfonçait dans la haine la plus primaire. Et tout autour, ceux qui auraient dû aider, accueillir, supporter, ne faisaient qu'exciter, en maintenant l'arène close, comme des paysans autour d'un combat de coqs. La politique honteuse de l'Etat d'Israel n'est rien à côté du sort qui lui est promis par certains, bien à l'abri de tous les feux qu'ils attisent, et qui en voulant détruire Israel menacent aussi ceux qui de bonne foi voudraient mettre fin à cette chose.Et effectivement, au milieu de tout ça, une génération, deux générations, perdues, qui n'ont connu que la guerre, la violence, la pauvreté et la honte. Et en face, une génération qui connait aussi la peur, un peuple qui connait la peur depuis 2.000 ans, et qui s'accroche à son unique sécurité, en la détruisant à petit feu. Oui c'est une tragédie. Aussi parce que ceux qui la vivent sont des marionnettes pour bien des gens beaucoup plus tranquilles.

YASSINE 29/01/2008 18:16

SalamJ'attendais depuis longtemps que vous parliez  de Palestine, c'est fait. La Palestine est devenue "un cobay" où l'on teste la climat international. Je ne veux répéter ce qu'on dit mais je salus nos frères en Palestine qui sont des Hommes.

Nathalie Vincent-Duschet 27/01/2008 16:41

Bonjour R NaïmIl est triste d'avoir à échanger au propos d'événements qui devraient faire honte à n'importe quel humain quelle soit sa confession...  On ne peut que ressentir l'injustice de la situation qui est faite aux palestiniens. Mais il est bon parfois je crois de parler de biais si je me fais comprendre...Je voudrais vous parler sur ce point de cinéma auquel je sais vous êtes sensible. J'ai vu deux fois dernièrement un très beau film La Viste de la fanfare et ai fait un billet dessus... mais l'art peut-il encore quelque chose , est il apte à renouer le fil ? Sinon une fois de plus merci pour vos choix musicaux toujours à la hauteur...  Ederlezi de Bregovic, la musique d'un très beau film.... Le temps des gitans d'E Kusturica.

lahcen bammou 25/01/2008 22:50

les brebies errantes d'Israél ainsi les baptisa jésus ,en quête d'une casus belli perdue d'avance ,essoufflés derrière un mirage collectif sciemment nommé: la terre promise, des khalifes riches des pauvres ,atteints du syndrome du bordilisme politique ,éparpillés entre obséquiosité à l'égard du big boss bush, et passivité voire bénédiction ,à l'encontre des pratiques les plus incultes qui soient, mes dames et monsieurs ce blocus infligée aux palistiniens de la bande de gaza est le dernier clou enfoncé dans le cercueil arabo-musulman ,qui met en exergue l'inertie ,l'apathie des politiciens arabes ,des politiciens qui savent tout faire sauf de la politique,et la ligue des pompons extraordinaires, désormais condamnés à être une tête de turc international.
Les palestiniens, Peuple qui a su faire preuve d'une résistance digne d'un cheval icelandais, en dépit de la traîtrise du voisin et la perfidie du cousin, et malgré la getthoisation ,et les carcans ,peuple qui endurent un certain holmert soucieux de son look et vernis politique ,aspirant à endiguer sinon à ensevelir le fiasco généré par l'échec monumental de la dernière croisade, dans la terre promise number two le Liban,soucieux d'entretenir sa réputation de fauve politique ,de bourreau sanguinaire,à l'instar de ses prédécesseurs Sharon et compagnie, préparant prématurément sa propaganda électoral, pour accéder à la magistrature suprême.
Tel est la toile maussade, une toile de Munch explicitant la déchéance chronique d'un monde arabe ou gésit un cancer nommé Israél le fameux état bâtard
Pour conclure je tiens à rendre hommage à notre chère prof naim qui nous à habitué à sa munitie chirurgical en matière de choix de débats à accoster,auf weder sehen.

Naim 24/01/2008 07:07

Hélas Vita.Kenza, je crois que c'est ce qu'on appelle la loi de murphy.Tout à fait d'accord avec ton raisonnement Hmida. Le destin des Palestiniens rappelle, hélas, celui des indiens d'Amérique.

vita 23/01/2008 14:02

que de souffrances ! Bonjour de VITA

Kenza 23/01/2008 02:47

Lire ton post en écoutant cette composition de Bregovic, cela donne toute sa dimension à ce billet, il est tout juste poignantLa situation des palestiniens devient de plus en plus dramatique, alors qu'on crois que cela ne peut être pire, le pire vient nous démontrer qu'il y a pire :(

hmida 22/01/2008 15:00

Israël est ignoble dans sa façon d'agir envers les palestiniens : le spunitions collectives relèvent plus du crime de guerre que d'autre chose!Mais il faut reconnaître que les dirigeants palestiniens, notamment deux du Hamas, n'entreprennent rien pour faire avancer les choses.Dans cette histoire, qui est le coupable? On ne le sait pas trop!On connait seulement les victimes : le peuple palestinien!