Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Safi enfin reliée à l'autoroute !

Publié le par Naim

autoroute-safi-eljadida.JPG

   Les Safiots attendaient cette nouvelle depuis très longtemps. En fait, depuis que Safi avait été écartée du premier projet d'autoroute prévu à l'horizon 2009. Cette mise en écart les avait profondément marqués en renforçant un sentiment dominant : Safi est la ville oubliée par excellence. Ce "mal" va être réparé si l'on croit ce billet de la Map

SAFI (MAP) - La construction d'une autoroute côtière reliant El Jadida à Essaouira via Safi sera lancée au début de l'année prochaine, a annoncé le président du Conseil de la région Doukkala-Abda, M. Mohamed Karim. Cet important projet, auquel la région Doukkala-Abda y contribue avec une enveloppe de 20 milliards de centimes, sera réalisé en partenariat avec la région Marrakech-Tensift-El Haouz et le ministère de l'Equipement et du Transport, a déclaré à la MAP, M. Karim. Outre la mise en place de ce projet, les deux régions s'attelleront également à réaliser un autre projet portant sur l'extension de la route entre Safi et Marrakech, a-t-il précisé.

 

La construction de l'autoroute El jadida-Safi s'inscrit dans le cadre de l'engagement du gouvernement à mettre en oeuvre le 2ème plan structurel des autoroutes visant la réalisation de 380 km de nouvelles autoroutes. L'autoroute El Jadida-Safi constitue, en outre, une valeur ajoutée à la dynamique de développement économique que connaît la province de Safi et jouera un rôle important pour drainer les investissements dans cette ville à très fort potentiel économique, a-t-il ajouté.

 

Le directeur du Centre régional d'investissement (CRI) de la région Doukkala-Abda, M. Mohamed Lamrabet a, pour sa part, affirmé que ce projet répond aux attentes des investisseurs, exprimant son souhait de voir cette nouvelle autoroute constituer le prélude d'une série d'autres projets, particulièrement dans le domaine du transport maritime et aérien. Evoquant les retombées bénéfiques de ce projet, M. Lamrabet a fait état, entre autres, du renforcement de la complémentarité économique entre les deux pôles El Jadida et Safi.

    Il faut noter également que le premier ministre, Abbas El Fassi, a mentionné le lancement du tronçon d'autoroute El Jadida-Safi dans sa déclaration gouvernementale, lue devant la Chambre des Représentants.

 

 

 

Commenter cet article

rhouddani hamid 18/07/2010 17:41


bravo


DOUNIA 03/11/2007 12:59

une très bonne nouvelle! félicitations à Safi et à tous les safiots.

Naim 29/10/2007 03:38

Bravo à nous tous. Je crois même que cette réalisation est à imputer aux différents lobbyings des deux villes concernées (Safi et Essaouira) et à la dynamique des grands chantiers au maroc.

nadia 28/10/2007 17:44

voilà enfin que l'autoroute passera par Safi, félicitation pour ce projet.

mesrar nawal 28/10/2007 17:12

bonjourc vraiment un initiative de progrés pour safi qui méne  au dévellopement ,souhaitons tjrs que ce genre des projets augmente au maroc.

Naim 28/10/2007 16:44

Kenza, on va les avoir à l'oeil pour qu'ils tiennent leur promesse ;-)C'est un bel ouvrage, Mohamed. Bravo. Vous êtes dans le génie civil?Maryam, c'est un rythme qu'il faut absolument garder.Je ne suis pas d'accord avec ton point de vue Layachi. Tout développement a besoin d'une solide base: les infrastructures. On le voit, le Maroc n'a comencé à drainer les investissements étrangers et arabes que quand les gros chantiers ont débuté.

elbasri layachi 28/10/2007 14:45

Bonjour   Il est sûr que ce projet va apporter ces biens économiques à la ville de Safi ainsi que Essaouira ; mais il faut savoir que l’autoroute a aussi des inconvénients ! Vu les expériences qu’a vécu Casablanca, rabat et toutes les autres villes qui ont bénéficié de se programme au Maroc.    Il est sûr que leurs villages d’entre ville ont connu des chutes d’affaires ; sachant que le Maroc est un pays qui contient une importante population rural : chose qui n’est pas démocratique. Encore les grandes entreprises vont augmenter leurs chiffres d’affaire sur le compte des biens des pauvres (les petites entreprises).  Ceci qui n’est pas le cas, par exemple, pour les pays industrielles comme la France ou l’Espagne qui connaissent des concentrations de population dans les zones urbaines.  Personnellement je n’en suis pas heureux et je vois qu’il faut d’abord investir dans la réparation des routes existantes que la majorité en bénéficiera.

maryam 28/10/2007 13:53

bonjourCe projet est tant attendu par les safiots . Bravo pour la ville qui se dévoloppe jour après jour.

Mohamed 28/10/2007 13:33

j'ai travaillé sur le projet du viaduc sur oum R'bai (sur la photo), c'était un ouvrage exceptionnel réalisé par une équipe de jeunes ingénieurs et techniciens marocains.

kenza 28/10/2007 13:18

bonjour monsieur,espérons que ce projet ne sera pas un simple reve pour les safiots et qu'il se réalisera vraiment .