Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tanger célèbre le dynamisme du cinéma marocain

Publié le par Naim

    La 9ème édition du Festival National du Film (FNF) se déroule du 18 au 27 octobre à Tanger à l'initiative du Centre Cinématographique Marocain (CCM). Elle met en compétition des oeuvres marocaines, produites entre décembre 2005 et septembre 2007. Celles-ci sont réparties en deux catégories: courts-métrages et longs-métrages. Moroccofilm.png

    Devant l'explosion de la production de courts-métrages ces deux dernières années, une commission a dû opérer une présélection parmi plus d'une centaine de films proposés. Au final, 28 courts ont été admis en compétition. La plupart ont déjà été remarqués par les festivals internationaux comme la Mostra de Venise, le Festival d'Ismaïlia ou l'incontournable Festival du Court Métrage Méditerranéen de Tanger. C'est au réalisateur marocain Kamal Kamal que reviendra la tâche de les départager en tant que président du jury des courts-métrages.

festival-du-film.jpg    Du côté des 25 longs-métrages, la sélection est riche. Le Festival accueillera tous les styles et toutes les générations de réalisateurs. Entre les jeunes loups virtuoses comme Bensaïdi ou les Frères Noury et les "anciens" Chraïbi, Oualad Sayed et autres Benjelloun ou Lahlou, en passant par tous ceux qui présentent leur premier long.... le jury composé d'artistes nationaux et des cinéastes internationaux
aura du pain sur la planche.   

 


    Notons qu'à côté de la compétition officielle, des rencontres, des tables rondes autour des films sélectionnés, des expositions et des projections sont également prévues. 

   Sélection longs-métrages

 

- "Wake up Morocco" de Narjiss Nejjar.

- "Argane" de Hassan Ghanja.

- "Yassmine et les hommes" de Abdelkader Lagtaa.

- "Le jeu de l'amour" de Driss Chouika.

- "Les anges de Satan" de Ahmed Boulane.

- "Parfum de mer" de Abdelhay Laraki.

- "Les coeurs brûlés" de Ahmed Maanouni.

- "Nancy et le monstre" de Mahmoud Frites.

- "Il était une fois, il était deux fois" de Bachir Skirej.

- "Moroccan dream" de Jamal Belmejdoub.

- "Le vélo" de Hamid Faridi.

- "La beauté éparpillée" de Lahcen Zinoun.

- "Tissé de main et d'étoffe" de Omar Chraïbi.

- "Abdou chez les Almohades" de Saïd Naciri.

- "Real premonition" de Ahmed Ziad.

- "Deux femmes sur la route" de Farida Bourquia.

- "Où vas-tu Moshé ?" de Hassan Benjelloun.

- "Tabite or not tabite" de Nabyl Lahlou.

- "What a Wonderful World" de Faouzi Bensaïdi.

- "Tilila" de Mohamed Mernich.

- "Heaven's doors" de Imad et Souheil Noury.

- "En attendant Pasolini de Daoud Oulad Sayed.

- "Islamour" de Saad Chraïbi.

- "Les jardins de Samira" de Latif Lahlou.

- "Adieu Mères" de Mohamed Ismaïl.

 

 

   Selection courts-métrages : 

 

- "Rendez-vous à Volubilis" de Alaoui Mharzi.

- "Dog day" de Ali Tahiri.

- "Caméléon" de Mustafa Ziraoui.

- "Les yeux du coeur" de Mohamed Ben Souda.

- "E-love" de Nabyl Rami.

- "Le dernier cri" de Hamid Basket.

- "Caïn et Abel" de Y. Reggab et H. Ichaab.

- "Vois-moi" de Omar Moulduira.

- "Une journée pas comme les autres" de Jamal Amiri.

- "Shift+supp" de Jihane Behar.

- "Mannequin" de Bousselham Daïf.

- "Mia drial" de Fouad Souiba.

- "Le prince d'Ourzazate" de Fouad Chella.

- "Et la vie continue" de Leila Triqui.

- "Fin de mois" de Mohamed Mouftakir.

- "Poteau" de Imane Douayou.

- " Fenêtre" de Kamal Derkaoui.

- "Pour homme, pour femme" de Hassan Hammouch.

- "30 ans" de Cherif Tribak.

- "Fin de partie" de Ali Mouaddine.

- "Chambra" de Rachid Cheikh.

- "Départ" de Naoufal Berraoui.

- "Goutte à goutte"de Rachid Zaki.

- "Le défunt" de Rachid Elouali.

- "Centre d'accueil" de Youssef Britel.

- "Tes cheveux noirs Ihssane" de Tala Hadid.

- "Clin d'oeil" de Driss Drissi.

- "Une jeune femme et l'Instit" de Mohamed Nadif.

  Avec l'aimable autorisation de Cinemasfi, l'Agenda culturel de Safi.

 

Commenter cet article

Naim 27/10/2007 20:15

C'est normal Nawal de l'organiser au Maroc puisqu'il s'agit d'un festival de films marocains ;-)Pénélope, ces derniers temps les films marocains bénéficient de sorties françaises. Donc, il faut rester aux aguets :-)

nawal mesrar 26/10/2007 15:36

bonjour  c'est bien d'organiser ce festival au maroc ,aprés tanger en attendant safi ou autres villes a briller pour pour que le cénima ne soit pas marginaliser .message atouts les marocain :notre cinéma est une trés bonnnnnnnnnnnnnnnnne cinéma.

Pénélope 26/10/2007 08:47

Bien dommage que je sois rentrée chez moi, j'aime le cinéma, et surtout celui que je ne connais pas. Qui sait ? peut-être l'année prochaine...Bises Penny

Naim 26/10/2007 05:52

Je vais faire le nécessaire pour essayer d'en ramener, Amina. Cela dépend si les films sont accesibles (droits...) et si artistes et les réalisateurs sont libres.

a.laghmami 26/10/2007 00:46

Les courts et les longs-métrages me paraissent intéressants. Je souhaite la projection de quelques uns au cinéclub. Merci