Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le questionnaire des 4 livres... enfin !

Publié le par Naim

livre-ouvert.jpg   

Je réponds ici tardivement, je l'avoue et je m'en excuse, à une invitation cordiale pour participer au questionnaire des 4 livres, qu'on appelle impunément le questionnaire Procuste. Une mise au point s'impose tout d'abord: pourquoi l'appelle-t-on ainsi? Il n'y a aucune relation entre Procuste (Procruste pour les intimes) et le questionnaire. Donc je suppose qu'une erreur de frappe s'est glissée en voulant écrire Proust, ou alors il s'agit d'un amalgame entre le livre de Procuste et le lit de Procuste qui existe réellement... dans la mythologie grecque. Bref, que quelqu'un m'explique, je ne dors plus à cause de cette énigme! Mais, trêve de plaisanteries et revenons à nos livres:
Blek.jpg
Les 4 livres de mon enfance:

Les magazines mythiques pour enfants, Majallati et Al-Mizmar, édités par l'Office iraqien de la Culture pour l'enfant. 
Les petites histoires de Mohammed Attia Al-Ibrachi et des traductions arabes d'Arsène Lupin de Maurice Leblanc.
Les bandes dessinées, genre Zembla, Tex Willer et bien évidemment Blek le Roc. Un peu plus tard, ce fut les Mille et une Nuits (ألف ليلة و ليلة).

Les 4 écrivains que je relirai encore et encore:
Gabriel Garcia Marquez (il est très populaire au sein de la blogosphère marocaine)
Najib Mahfouz (Ah, ses descriptions des ruelles et personnages populaires arabes)
Edward Said (un des derniers intellectuels au sens sartrien du terme)
Amin Maalouf (le conte, chez lui, accède à la haute littérature)
vieil-homme-et-la-mer.jpg
Les 4 premiers livres de ma liste à lire ou à relire

Le prophète de Khalil Gibran (cherchez, uniquement, l'excellente traduction de Jean-Pierre Dahdah dans l'édition "J'ai Lu". Cet avis n'engage, évidemment, que moi)
Chronique d'une mort annoncée ou Cent ans de Solitude de Gabriel Garcia Marquez
L'Orientalisme d'Edward Said
Le vieil homme et la mer d'Ernest Hemingway

Les 4 auteurs que je ne relirai probablement plus jamais:
Aussi incroyable que cela puisse apparaitre, je n'ai jamais été déçu par un écrivain. Je peux ne pas aimer quelques livres mais d'autres issus de la même plume peuvent sauver la mise.

Les 4 livres que je suis en train de lire:
Je lis toujours un seul à la fois (comme tout le monde, non?) Celui de maintenant s'intitule Origines d'Amin Maalouf.

Les 4 livres que j'emporterais sur île déserte:
Je vais tricher: une encyclopédie des arts du monde en vingt volumes et les Dix Moalaqat (المعلقات العشر) de la poésie arabe anté-islamique.

Les premiers mots d'un de mes livres préférés

Chronique d'une mort annoncée de G. G. Marquez

"Le jour où il allait être abattu, Santiago Nasar s'était levé à cinq heures et demie du matin pour attendre le bateau sur lequel l'évêque arrivait. Il avait rêvé qu'il traversait un bois de figuiers géants sur lequel tombait une pluie fine, il fut heureux un instant dans ce rêve et, à son réveil, il se sentit couvert de chiures d'oiseaux."  

Les derniers mots d'un de mes livres préférés

Khalil-Gibran---Le-prohete.jpg

Le Prophète, Khalil Gibran

"Encore un peu de temps, un instant de repos au gré du vent, et une autre femme m'enfantera.

Ce ne fut qu'hier que nous nous rencontrâmes en rêve… Le soleil est au-dessus de nous et notre somnolence s'est transformée en plein éveil, et nous devons nous séparer.

Si, au crépuscule de la mémoire, nous devons nous rencontrer de nouveau, nous parlerons encore ensemble et vous me chanterez un chant plus profond.
 Et si nos mains doivent se rencontrer dans un autre rêve, nous construirons une autre tour dans le ciel.

Seule Almitra gardait le silence, fixant le vaisseau jusqu'à ce qu'il s'évanouisse dans la brume. Et quand tout le peuple fut dispersé, elle demeura seule sur la jetée, se souvenant en son cœur de ses paroles :

Encore un peu de temps, un instant de repos au gré du vent, et une autre femme m'enfantera."   

 

Les 4 blogueurs auxquels je passe la main

Cinemasfi
Motic
Lionne de l'Atlas
ainsi qu'à tous mes étudiants qui veulent s'essayer à ce questionnaire, véritable révélateur de personnalité.


ug_fck

Commenter cet article

alian 26/09/2007 18:50

Juste un mot pour vous signaler un site sur le prophéte de Kahlili gibran interprété par M Pierre Richard:
www.lavoixduprophete.com/

Naim 09/07/2007 20:04

Salut LionneJe crois qu'il fallait le faire sur ton espace pour qu'on puisse faire des commentaires. Mais bon, l'important est d'y avoir répondu.Bye

lionnedatlas 09/07/2007 13:32

Bonjour, Désolée pour le retard! J'ai déjà répondu à la question sur le blog d'Ibn Kafka!  ici http://blog.ma/obiterdicta/index.php?action=article&id_article=14759&voir_commentaire=oui#comments

Naim 01/07/2007 01:13

Merci d'avoir répondu aussi vite à l'invitation. Quelle liste! Il y a des lectures communes mais je vais tâcher de suivre quelques unes de vos suggestions. A bientôt.

Nathalie Vincent-Duschet 28/06/2007 11:17

Bonjour Naïm, et merci de votre message d'abord. Bon c'est malin, je me suis prise au jeu et j'ai passé une bonne partie de la matinée à répondre à ce questionnaire pas neutre du tout. Mais bon il faut avoir une vie déjà bien étoffée et s'être déjà à maintes reprises retourné dessus pour lire entre ce genre de lignes. Je ne crains vraiment pas que le mystère soit percé ;o)J'étais au Maroc en vacances en avril, j'ai beaucoup aimé votre pays et en particulier Fès, Meknès, et les montagnes.Amitiés.

Naim 27/06/2007 23:58

Tiens, je ne reçois que des commentaires féminins ces derniers temps. Et quels commentaires! Merci Nathalie pour ces mots gentils.Ouidade, bienvenue et merci. Je viens de laiser un commentaire sur votre espace. Pénélope, Marie-Aude, mais également Ouidade et Nathalie, j'attends également vos lectures et pourquoi pas, une réponse à ce fameux questionnaire. Au boulot donc :-)A bientôt.

Ouidade 27/06/2007 03:08

   Bonsoir Monsieur NAIM.   J'ai lus votre article qui a remué mille souvenires dans ma mémoire.D'abors , les petites histoires d'El Abrachi, puis Najib Mahfouz  et Jabrane.Ce dérnier en particulier présente pour moi mes premières questions éxistentielles.   Najib Marfouz me rapelle la préciion des détailles chez Zola .Hamangway est la simplicité /complexe.Garcia Marquiz le narateur de la vie dans ses" Cent ans de solitude".   Pour "Edward Said",j'ai souvent entendu parler de lui , mais je n'ai pas eu l'honneur de découvrire ses oeuvres. Or, je vais me rattraper surtout suite à votre déscripton et à celle des autres visiteurs.   Enfin , je vous invite à visiter un petit monde de Safiots créer par deux débutants.Et j'éspére avoir l'honneur d'y trouver un commentaire de votre part.http://les-safiots.over-blog.org/

Nathalie Vincent-Duschet 26/06/2007 18:46

Bonjour, J'ai cherché une adresse de courrier, mais ne la trouvant pas, je me permets d'utililiser les commentaires de ce billet pour vous dire tout le bien que je pense de votre blog. C'est l'un de mes préférés car j'y retrouve un univers, une sensibilité, bref un univers qui me touche et qui fait que je m'y sens presque chez moi. Je surfe beaucoup pour mon travail, chez vous je viens pour me ressourcer. Amitiéset surtout bonne continuation !

Pénélope 25/06/2007 22:00

Il y a des auteurs que je ne connais pas dans ta liste, mais vraiment, j'adore tes lectures, Marquez, Maalouf, Hemingway et surtout Gibran, des paroles de vie entre toutes les paroles. Bises Pénélope

Marie-Aude 25/06/2007 10:42

Je pense qu'il s'agit du questionnaire de Procuste parce que, quel que soit le nombre de livres qu'on voudrait citer, 2 ou 6, il faut s'en tenir aux 4, donc à la normalisation de la taille du lit :)Edward Saïd a été une révélation tardive, je l'ai découvert un soir au hasard d'une émission télé sur laquelle je zappais assez indiférente. Il m'a tout de suite happée. Il parlait d'exil et de comment on finit par être de nulle part. Le lendemain je me suis précipitée dans la librairie du coin, et le seul livre qu'ils avaient était son livre d'entretiens croisées avec Barenboïm. J'ai découvert en même temps la musique moderne, son action avec Diwan, et un grand intellectuel. Après j'ai continué...